La salle Equilibre, à deux jours de son inauguration

A visiter la salle de spectacle, on a peine à croire qu’elle sera inaugurée lundi. Mais la scène et les gradins sont prêts pour la première représentation.

PAR DOMINIQUE MEYLAN


Jamais une conférence de presse précédant une inauguration n’aura autant ressemblé à une visite de chantier. En plus des journalistes venus découvrir le théâtre de l’Equilibre jeudi, des dizaines d’ouvriers s’affairaient encore un peu partout. Le hall d’entrée et le bar du 3e doivent encore être terminés pour l’inauguration officielle lundi. Les spectacles ne seront toutefois pas affectés par ce retard, car la salle est prête.
La présentation d’un théâtre se devait d’être spectaculaire. Mais, pas question d’emprunter un tapis rouge pour pénétrer l’édifice. Jeudi, la façade était encore encombrée de bennes, de câbles et de déchets de chantier. Après quelques zigzags, on atteint un ascenseur de service suroccupé. La visite débute au 3e étage, sur l’arrière-scène.


Prouesse technique
Lever de rideau: la scène surprend par sa taille. Ce qui impressionne également, c’est la hauteur. Des dizaines de mètres occupés par un réseau de passerelles, de perches et d’équipements techniques. Cela laisse deviner la complexité de ce théâtre. Equilibre s’annonce comme une des salles les mieux équipées de Suisse, tant pour le son, la lumière que la machinerie.
Le second lever de rideau découvre la salle. Les lignes et les couleurs sont sobres. Les 690 sièges offrent une belle vision de la scène. Seuls les sols, lavés à la hâte, témoignent de la fin récente des travaux.
Passée cette oasis, le chantier reprend ses droits. Les travaux de finition devraient se terminer en février, voire en mars prochain, selon l’architecte de ville Thierry Bruttin. Pour Thierry Loup, directeur de la Fondation Equilibre et Nuithonie, «98% du théâtre sont opérationnels». Les compagnies ont été averties de ces désagréments. «Elles viennent en toute connaissance de cause», souligne Thierry Loup.


Facture à compléter
Ce non respect des délais est l’une des raisons du conflit qui oppose la ville à l’architecte Jean-Pierre Dürig. Un autre contentieux porte sur les honoraires. Les efforts de conciliation de part et d’autre n’ont pas abouti. Une procédure a été ouverte devant la justice. Pour cette raison aussi, la facture finale n’est pas totalement établie. La salle devrait coûter 49 millions de francs. «Nous pressentons des légers surcoûts en raison des travaux qu’il s’agira de faire au début de l’exploitation», estime Thierry Bruttin.
La suite de la visite témoigne de l’ampleur des ajustements à effectuer. Dans le bar du 3e, situé dans le porte-à-faux qui donne sur les Grands-Places, la vue sur les Préalpes est magnifique. Mais, il vaut mieux regarder où l’on pose les pieds, le sol est en train d’être traité.
Le conseil vaut également pour les couloirs et les escaliers, où les journalistes trébuchent sur des socles destinés à une future rampe. On aperçoit au passage des toilettes en chantier. Le foyer au rez-de-chaussée fourmille d’ouvriers.
A l’entrée, un café n’accueillera pas immédiatement les mélomanes et autres amateurs de théâtre. Mais les travaux seront habilement camouflés lors de l’inauguration, lundi. Les bureaux de l’Office du tourisme devraient être prêts la semaine prochaine.
Par contre, les loges et les salles de répétition attendront. Tout comme les ascenseurs. Une solution a été trouvée pour les personnes à mobilité réduite. Elles pourront emprunter les appareils réservés au personnel.


Des années d’attente
Cette salle de spectacle, Fribourg l’attend depuis des années. Après de longues cogitations, le concours d’architecture aboutit en 2001. Le 21 mai 2006, le peuple accepte le crédit de construction à une très courte majorité. Le chantier est ouvert le 16 juin 2008. L’inauguration aura lieu le 19 décembre 2011. Les responsables se montrent optimistes sur l’accueil réservé à l’édifice. Thierry Loup constate déjà un engouement du public. Quant à Thierry Bruttin, il attend que «la greffe prenne».

 

LE PLEIN POUR L'OUVERTURE
«Au total, plus de 5000 Fribourgeois vont venir voir les spectacles d’inauguration», se réjouit Thierry Loup, directeur de la Fondation Equilibre-Nuithonie. Outre la soirée inaugurale de lundi, sur invitation, les trois représentations de Cendrillon, de Prokofiev, par le Ballet du Grand Théâtre de Genève affichent complet. Ces places ont été attribuées après tirage au sort. Plus de 3500 personnes ont participé au concours et 2000 billets ont été envoyés.
Complètes également les quatre représentations des Bijoux de la Castafiore, l’autre spectacle inaugural, par le Théâtre Am Stram Gram. Pour la suite de la saison, deux tiers des soirées proposées par Equilibre ont déjà fait le plein. Rappelons que Nuithonie et Equilibre ont une saison commune, sur deux sites. «Depuis 2005, la Fondation affiche un taux de fréquentation de 90%, a rappelé Thierry Loup. Nous allons continuer dans cette voie d’un écletisme exigeant.» En revanche, vu le retard pris par les travaux, l’autre volet des fêtes inaugurales, le week-end de portes ouvertes, a été renvoyé: il ne se tiendra pas en janvier, mais les 22 et 23 septembre.
Thierry Loup en a profité pour souligner que le budget d’exploitation 2012 de la Fondation Equilibre-Nuithonie, qui approche les 5 millions de francs, est «bouclé et équilibré». Mercredi, Coriolis infrastructures a adopté le mandat de prestations qui fixe pour trois ans la subvention versée à la Fondation: elle s’élève à 2,2 millions pour 2012.
Le directeur a rappelé en outre que, pour la location d’Equilibre, la Fondation collabore avec trois partenaires privilégiés: la Société des concerts, Theater in Freiburg et l’Opéra de Fribourg ont droit à la gratuité et à une priorité dans la programmation. D’autres associations de l’agglomération, comme les Rencontres de folklore international, le Festival international de films, l’Orchestre des jeunes, le Festival du lied, la Landwehr et la Concordia ont aussi une priorité, mais pas de gratuité. Les locations commerciales sont également possibles, sans priorité ni gratuité. EB

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.