Espace Gruyère veut se montrer digne des Francomanias

| mar, 15. mai. 2012
Bulle s’apprête à vivre, dès ce mardi, la 12e édition des Francomanias. Dans un Espace Gruyère réaménagé, deux scènes accueilleront 23 concerts, jusqu’à samedi. Visite des lieux.

PAR ERIC BULLIARD


C’est le défi principal des organisateurs et la question que se posent les habitués des Francomanias: Espace Gruyère, qui accueille dès ce soir 23 concerts en cinq jours, peut-il devenir un lieu chaleureux, convivial? Les organisateurs y croient fermement. En se fondant sur une idée de base: «Chaque élément devait se voir amélioré», relève Jean-Philippe Ghillani, directeur du festival.
En ce lundi matin, le centre polyvalent ressemble à la fourmilière d’une veille de festival. On perce, on visse, on porte des caisses… La patinoire prend des airs de salle de concert. Les chaises (la première soirée est assise) attendent, entassées. Changement de taille: la surface a été scindée en deux espaces distincts, séparés par un pendrillon (grand rideau noir). La petite scène, tournée face aux gradins, accueillera les concerts de début de soirée et les afters. La grande, disposée comme les années précédentes, prendra le relais pour les concerts principaux. A l’évidence, l’espace réduit va rendre l’atmosphère plus intime.


Niveau sonore uniforme
Autre point essentiel: le son, si souvent décrié à Espace Gruyère. Des pendrillons ont été disposés un peu partout, afin de réduire la réverbération et «de donner l’impression d’une boîte noire», relève le programmateur Emmanuel Colliard. «Et nous avons repensé toutes les surfaces de haut-parleurs en axant sur comment et où envoyer le son», indique Dan Hauri, directeur technique. Grâce, notamment, à des relais dans la salle, la diffusion sera uniforme: «Le niveau sonore sera exactement le même, que l’on soit juste devant les barrières ou au fond de la salle», poursuit Dan Hauri.
Du côté des lumières aussi, les organisateurs se montrent confiants: «Il y aura des lights et un son comme on n’a en a jamais eu», estime Jean-Philippe Ghillani. Comme lors des éditions précédentes, deux écrans géants sont disposés de chaque côté de la scène principale. Techniquement, la petite salle a aussi été soignée. «Nous voulions une vraie scène et pas juste une animation de début de soirée», souligne Dan Hauri.
Quant à l’espace bars et nourriture, il a également été repensé, bien que toujours situé dans la même halle. «Nous avons coupé l’effet linéaire, le côté autoroute des bars alignés sur toute la longueur», souligne Jean-Philippe Ghillani.


Tout concentrer en un lieu
Situés en alternance de chaque côté de la halle, huit stands de nourriture (du hamburger à la pinte à fondue) et neuf bars (à vin, à cocktail, à café…) seront à disposition du public, avec tables et places assises. Ils seront ouverts jusqu’à 3 h (2 h pour la première soirée). L’éclairage a été revu: finie la froideur blafarde des néons. «Toutes les lumières d’Espace Gruyère seront éteintes.»
Des bars pour les artistes et les VIP, les bureaux de production et de la presse ont en outre été aménagés dans les locaux d’Espace Gruyère. «Tout est concentré ici, un peu comme derrière la grande scène de Paléo», relève le directeur. Et, partout, des affiches, des photos en souvenir des éditions précédentes. Comme pour affirmer que les Francomanias veulent se montrer dignes de leur histoire.

 

------------

 

Les à-côtés du festival


Bars et afters
Les Francomanias ayant été forcés à abandonner l’Hôtel de Ville, tous les concerts ont lieu à Espace Gruyère. Les portes et les bars ouvrent dès 17 h, pour se fermer à 3 h (2 h pour ce premier soir). Dès la fin des concerts, des DJ’s prendront le relais pour animer les afters, qui se tiennent dans la petite salle. Sur la place des Albergeux, une tente sera dressée pour accueillir une piste de pétanque.

Billetterie
Il reste des places pour toutes les soirées. Les billets sont en vente sur www.starticket.ch, dans les gares, offices de poste, chez Manor… La billetterie est également ouverte tous les jours dès
14 h à l’entrée d’Espace Gruyère.

Engouement médiatique
Selon les organisateurs, ces 12es Francomanias bénéficient d’un engouement médiatique sans précédent. La RTS (la Première et Option Musique) et Radio Fribourg seront en direct tous les jours, Mediaprofil va effectuer des captations des concerts, qui seront reprises sur internet (RTS et 20 Minutes). Le site www.francomanias.ch a été développé, avec un blog, des vidéos…

Le petit journal des Francos
Comme il y a deux ans, La Gruyère va publier chaque jour un Petit journal des Francomanias, distribué sur place. Avec interviews d’artistes, chroniques inédites de l’écrivain Michaël Perruchoud, comptes rendus de la veille et potins divers. A retrouver également sur www.lagruyere.ch. EB

 

----------

 

Tout le programme
Mardi 15 mai
Epheire
Frédéric Recrosio
Juliette

Mercredi 16 mai
Pamplemousse
Eleonore
Aldebert
Yves Jamait
Zaz

Jeudi 17 mai
Django Dass
LiA
Catillon
Brigitte
Cœur de Pirate

vendredi 18 mai
Projet Netton Bosson
Pony Del Sol
Alex Beaupain
Brigitte Fontaine
Hubert-Félix Thiéfaine


samedi 19 mai
Mr Dame
Tyago
Jo Mettraux
Suarez
Yodelice

Tous les concerts ont lieu à Espace Gruyère. Ouverture des portes à 17 h

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses