Hôpitaux: les députés du Sud se réunissent

| lun, 11. juin. 2012
Sur invitation des trois préfets, vingt des trente-deux députés du Sud se sont réunis lundi à Vaulruz. Pas convaincus par les explications du Conseil d'administration de l'HFR, ils vont lui demander de ne pas prendre de décision précipitée.

L’avenir des hôpitaux dans ce canton est à n’en point douter le sujet fort de la nouvelle législature. Il en sera d’ailleurs question aujourd’hui au Grand Conseil. Face aux menaces qui planent sur les établissements du Sud fribourgeois, les députés du Sud se sont réunis hier matin à Vaulruz à l’invitation des trois préfets.
Une vingtaine d’entre eux (sur 32) étaient présents. «Tous les partis étaient représentés, se réjouit Patrice Borcard, préfet de la Gruyère. On sent une vraie prise de conscience face à l’enjeu, ainsi que la nécessité de se serrer les coudes.» Selon le préfet, les députés s’accordent aussi pour dire que le Sud est passé plus souvent à la caisse que d’autres.
Les trois préfets et les 20 députés se sont surtout interrogés sur les causes des surcoûts annoncés par l’HFR (15 millions pour le budget 2012). «Les chiffres ne nous paraissent pas clairs et nous allons insister auprès du conseil d’administration afin de ne pas prendre de décisions précipitées. Il faut attendre le rapport qui doit être présenté à la fin de l’année. Nous souhaitons comprendre le mécanisme, ce qui nous permettra peut-être d’apporter nos propres solutions», reprend Patrice Borcard. Le préfet de la Gruyère s’étonne par exemple que des mesures aient déjà été annoncées, alors que le nouveau financement hospitalier est entré en vigueur il y cinq mois seulement.
Pour rappel, le conseil d’administration de l’Hôpital fribourgeois (HFR) compte fermer à moyen terme l’hôpital de Châtel-Saint-Denis et centraliser les soins aigus à Fribourg à plus longue échéance, ce qui reviendrait à supprimer les blocs opératoires et la maternité à Riaz.
Pour Châtel, il y a urgence. Lors de la séance d’hier, il a été fait mention d’une lettre que le conseil d’administration de l’HFR vient d’envoyer au Conseil d’Etat pour demander formellement la fermeture du site. Seul le Conseil d’Etat est en effet habilité à prendre une telle décision.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.