Vision à cinq ou neuf communes pour la Glâne

| lun, 09. jui. 2012
Le préfet Willy Schorderet a dessiné les futurs contours des communes de la Glâne. Le district pourrait en compter entre cinq et neuf dans un avenir plus ou moins proche. Le sort de certaines communes à cheval sur des régions demeurent plus flou.

La Glâne, un district à 5 à 9 communes? Trouvez-cette perspective…

Parmi elles, le cas du Châtelard qui pourrait aussi bien rejoindre une fusion entre Vuisternens-devant-Romont et Grangettes que la grande fusion qui engloberait le nord de la Glâne. Le Châtelard se rattacherait alors à Massonnens, Villorsonnens, Villaz-Saint-Pierre, La Folliaz, Châtonnaye et Torny. Ces deux dernières communes faisant également l'objet de réflexion pour des rapprochements soit avec les communes de Corserey, Villarzel (VD) ou Sédeilles (VD). Le rapprochement de Villaz-Saint-Pierre avec Chénens n'est pas exclu.

Au sud, les rapprochements pourraient s'effectuer entre Auboranges, Ecublens, Chapelle, Rue, Ursy et Montet. Ces fusions pourraient survenir par étapes, tout comme cela est imaginé pour le nord. Au centre, Mézières et Billens-Hennens se rattacheraient au chef-lieu Romont. Seule la commune de Siviriez ne connaitraît pas de changement. Ce plan de fusions reste du domaine de la projection, puisqu'en aucun cas il ne peut être imposer par le préfet ou le canton. La démarche doit venir de la base, soit des communes.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

La publicité intégrale à l’assaut des bus régionaux des TPF

Depuis quelques mois, des pubs géantes recouvrent certains bus, vitres comprises.

Pour l’heure, il y a peu de réclamations, mais la pratique fait débat.

A Genève, les TPG ont posé des limites qui semblent appréciées de tous.

JEAN GODEL

Les «culs de bus», on connaît. Mais depuis quelques mois, les véhicules des Transports publics fribourgeois (TPF) couverts de publicités intégrales, qui masquent toutes les fenêtres...