L'assassin de Lucie n'accepte pas l'internement à vie

| dim, 06. Jan. 2013
Le Suisse de 29 ans qui a tué Lucie à Rieden bei Baden le 4 mars 2009 fait recours, a indiqué son avocat à l'ATS. Le Tribunal fédéral devra dire s'il y a internement à vie ou non, comme l'a estimé la justice argovienne dans un deuxième temps.

L'internement à vie signifie qu'il n'y a pas de réévaluation possible du condamné, sauf si la médecine découvre une méthode de traitement dont l'efficacité est garantie. Il est inscrit dans la loi depuis 2008, une initiative populaire ayant été acceptée en 2004. 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.