L’association a choisi de se dissoudre

| ven, 22. fév. 2013
Faute de relève, l’Association gruérienne de parents (AGP) doit se résoudre à cesser ses activités. La dernière assemblée générale aura lieu le 18 mars.

«Nous essayons de trouver de la relève depuis au moins deux ans, malheureusement, nous n’y sommes pas parvenus», explique la présidente Patricia Keller-Hoffer, elle-même au comité depuis seize ans. «Il faudrait que de jeunes parents s’impliquent, qui soient en lien direct avec ce qui se passe à l’école.» Forte d’une huitantaine de membres (et de six membres du comité), l’AGP a été créée il y a près de trente ans. Elle est à l’origine, en Gruyère, de la ludothèque, du passeport-vacances, et a aussi œuvré à la mise en place des Pédibus. EB

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Mais c’est quoi le problème avec la piscine de Bulle?

En juillet, la ville de Bulle annonçait qu’elle reportait d’une année les travaux de rénovation de sa piscine extérieure. En cause: une procédure retardée par huit oppositions. Le bruit que pourraient produire la piscine et ses nouvelles infrastructures préoccupe.