Le niet de Bellegarde à l'arrêté sur la politique familiale

| dim, 03. mar. 2013
Si le oui est net dans le canton (62,7%), les résultats sont différents de part et d'autre de la frontière linguistique. Tous les districts acceptent l'arrêté à l'exception de la Singine (49%). En Gruyère, Bellegarde s'y oppose avec 68,7% de non.

La Gruyère dit oui à la politique familiale avec 60,9% de oui, la Glâne avec 60,3% et la Veveyse avec 66,3%. Au total, trois communes du Sudrefusent cet objet: Le Châtelard (47,5%), Massonens (41,7%) et Bellegarde (31,3%). 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...