Le niet de Bellegarde à l'arrêté sur la politique familiale

| dim, 03. mar. 2013
Si le oui est net dans le canton (62,7%), les résultats sont différents de part et d'autre de la frontière linguistique. Tous les districts acceptent l'arrêté à l'exception de la Singine (49%). En Gruyère, Bellegarde s'y oppose avec 68,7% de non.

La Gruyère dit oui à la politique familiale avec 60,9% de oui, la Glâne avec 60,3% et la Veveyse avec 66,3%. Au total, trois communes du Sudrefusent cet objet: Le Châtelard (47,5%), Massonens (41,7%) et Bellegarde (31,3%). 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses