Le niet de Bellegarde à l'arrêté sur la politique familiale

| dim, 03. mar. 2013
Si le oui est net dans le canton (62,7%), les résultats sont différents de part et d'autre de la frontière linguistique. Tous les districts acceptent l'arrêté à l'exception de la Singine (49%). En Gruyère, Bellegarde s'y oppose avec 68,7% de non.

La Gruyère dit oui à la politique familiale avec 60,9% de oui, la Glâne avec 60,3% et la Veveyse avec 66,3%. Au total, trois communes du Sudrefusent cet objet: Le Châtelard (47,5%), Massonens (41,7%) et Bellegarde (31,3%). 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...