Vainqueur chinois au FIFF

| sam, 23. mar. 2013
Le documentaire chinois «Three sisters», de Wang Bing, a remporté le Regard d'or, grand prix du Festival international de films de Fribourg, et trois autres récompenses. Le FIFF s'est achevé samedi sur un record de fréquentation, avec 36000 entrées.

Portrait sur les oubliés de la société, «Three sisters» «réussit le tour de force de relater le quotidien de trois sœurs vivant seules dans un village de boue des montagnes du Yunnan», indique le communiqué final du festival. «Avec des images d'une grande force, il montre la misère, le dénuement et les défis auxquels sont confrontés des enfants.» Le Jury international lui a décerné le Grand Prix «avec beaucoup de respect et d'admiration. Le but ultime de toute forme d'art est d'éveiller le spectateur. Ce qui est incroyable dans ce film, c'est qu'il n'impose pas à l'audience des sentiments ou des messages, mais il réussit à toucher chacun individuellement. Voilà le but de chaque œuvre d'art et son véritable accomplissement.»

Présent à Fribourg, Wang Bing a également reçu le prix Don Quijote, décerné par le jury de la Fédération internationale des ciné-clubs (FICC), le prix E-changer du jury des jeunes ainsi que le prix du jury œcuménique.

«Los salvajes», de l'Argentin Alejandro Fadel a reçu le prix spécial du jury. Le Talent Tape Award est allé à «It's a dream», de l'Iranien Mahmoud Ghaffari. «Wadjda», de Haifaa Al Mansour (première femme à tourner un long métrage en Arabie Saoudite) a obtenu le prix du public.

«Penance», de Kiyoshi Kurosawa (Japon) a reçu le prix du jury FIPRESCI (Fédération internationale des critiques de cinéma) et «Watchtower», de Pelin Esmer (Turquie), a eu droit à deux mentions spéciales de la part du jury œcuménique et du jury FICC.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...