Le préfet de la Veveyse prône le statu quo

| ven, 12. avr. 2013
Dans son rapport sur les fusions transmis mardi à la conseillère d'Etat Marie Garnier, Michel Chevalley, préfet de la Veveyse, prône le statu quo. Cette solution est en effet privilégiée par cinq des neuf communes du district. L'idée d'une fusion à neuf n'est toutefois pas "la plus boudée".

Fin novembre 2012, lors de l’assemblée de l’Association des communes de la Veveyse, le préfet avait lancé un pavé dans la marre, soutenant l’idée d’une fusion des neuf communes de la Veveyse. "Je voulais secouer le cocotier. Mais je pressentais déjà qu’il n’y avait pas de volonté politique au sein de tous les conseils communaux. Dans mon premier plan de fusions, j’avais d’ailleurs déclaré que des rapprochemements n’auraient certainement pas lieu avant la législature 2016-2021." Les déterminations des communes veveysannes ne sont toutefois pas un échec pour le magistrat. "A titre personnel, je suis quelque peu déçu. Mais je respecte l’avis des communes et nous avons déjà fait un grand pas en avant dans l’esprit des édiles communaux."
 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...