Mécanique tragique d’un rapport de force

| mer, 17. avr. 2013
L’homme qui, le 3 décembre 2011 à Neirivue, a abattu son bailleur et employeur a écopé de 12 ans de prison sans sursis.

PAR JEAN GODEL

Le Tribunal pénal de la Gruyère a condamné à 12 ans de prison sans sursis l’auteur du meurtre de Neirivue, le 3 décembre 2011. L’homme a été reconnu coupable de meurtre pour avoir agi intentionnellement, avec volonté et conscience, a motivé la présidente Frédérique Bütikofer Repond, relevant sa «lourde culpabilité». Il a aussi été reconnu coupable de mise en danger de la vie d’autrui, en l’occurrence celle du fils de la victime. Il devra suivre un traitement ambulatoire en cours de détention. La peine est conforme à celle requise par le Ministère public et tient compte d’une responsabilité légèrement diminuée selon l’expertise psychiatrique.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Mais c’est quoi le problème avec la piscine de Bulle?

En juillet, la ville de Bulle annonçait qu’elle reportait d’une année les travaux de rénovation de sa piscine extérieure. En cause: une procédure retardée par huit oppositions. Le bruit que pourraient produire la piscine et ses nouvelles infrastructures préoccupe.