L’option d’une patinoire provisoire, couverte d’une bulle

Le Conseil général de Bulle se prononcera le 27 mai sur la solution trouvée pour cet hiver. Une bulle est prévue pour assurer de la glace par tous les temps.

par Thibaud Guisan

Une patinoire artificielle provisoire, à l’extérieur, mais couverte grâce à une bulle. Voilà l’option que proposera finalement le Conseil communal de Bulle à son Conseil général. Le Législatif se prononcera sur cette solution, lundi 27 mai, lors de sa prochaine séance.

En raison de la tenue du Comptoir gruérien, la glace n’aurait été disponible que durant 93 jours à Espace Gruyère, alors qu’il en faut 165 pour une saison hivernale complète. La patinoire s’élèverait sur un terrain communal situé à Bouleyres, entre le bâtiment du centre équestre et le skatepark. Elle serait ouverte de la fin octobre 2013 à la mi-février 2014. Avant et après, la glace serait de nouveau disponible à Espace Gruyère.

La bulle est gonflée par une soufflerie. «Elle présente l’avantage d’assurer de la glace par tous les temps», relève Sylvie Magne, conseillère communale responsable des sports. Cet atout n’aurait pas été offert par une patinoire à ciel ouvert, une autre option étudiée.

L’infrastructure serait utilisée non seulement par les clubs de sport – HC Bulle-la Gruyère et Club de patinage de la Gruyère – mais aussi par les écoles (12000 élèves de la Gruyère se rendent à la patinoire chaque année) et le public (entre 5000 et 6000 entrées annuelles). La patinoire provisoire ne comprendrait pas de gradins.

Les vestiaires seraient installés dans des containers provisoires, acquis dans le cadre du crédit voté par le Conseil général (La Gruyère du 11 décembre 2012). Deux containers supplémentaires seraient loués pour la caisse, le stockage et le séchage des patins, le rangement de matériel et la création de WC publics. La patinoire serait gérée par Espace Gruyère, qui déplacerait sa machine pour l’entretien de la glace.

Une bulle neuchâteloise
La bulle qui s’élèverait à Bouleyres serait achetée à la patinoire du Littoral, à Neuchâtel. La saison de glace 2013-2014 coûtera 982000 francs: 637000 pour la patinoire provisoire et 345000 pour l’exploitation d’Espace Gruyère. Ce montant total sera pris en charge par la commune de Bulle, en y déduisant 40000 francs assumés par les clubs de hockey et de patinage.
Certaines dépenses ayant déjà été budgétisées, le Conseil général devra se prononcer sur un complément de charges de 120000 francs, à ajouter au budget de fonctionnement 2013. Un montant de 100000 francs supplémentaire sera aussi à inclure au budget 2014. Une saison de glace standard à Espace Gruyère coûte 550000 francs à la commune de Bulle. La saison 2013-2014 engendra donc un surcoût total d’environ 400000 francs.

La solution ne vaudra que pour la saison 2013-2014. Pour la suite, les clubs de glace proposent la création d’une annexe à Espace Gruyère (La Gruyère du 4 mai dernier). «Pour le moment, la commune de Bulle n’entre pas en matière sur cette proposition, coupe le syndic Yves Menoud. La priorité, c’est l’avenir du centre sportif régional. Or, une décision devrait tomber au début de l’année 2014. Nous ne courrons pas deux lièvres à la fois.»

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.