L’aventure se raconte et se rencontre à CO2

| sam, 19. oct. 2013
La 6e édition des Rencontres de l’aventure tiendra ses quartiers au CO de La Tour. Selon la formule étrennée il y a deux ans.

PAR SOPHIE ROULIN

On y grimpe, on y plonge, on y roule, on y marche. Sur un chemin de pèlerinage ou sur une sangle tendue au-dessus des gorges du Verdon. Le programme des 6es Rencontres de l’aventure (RA), qui se dérouleront du 20 au 24 novembre prochain, dans le complexe CO2 à La Tour-de-Trême, se veut éclectique. Fidèle au concept de base émis par les quatre initiateurs de la manifestation, toujours membres du comité d’organisation.


L'aventure en chiffres
«En nous implantant à La Tour et en déplaçant la manifestation au creux de l’automne, nous avons trouvé la formule idéale», explique Jean-Bernard Repond, président. Une formule étrennée pour la 5e édition, il y a deux ans, qui avait porté ses fruits, attirant plus de 4000 spectateurs. «Nous nous attendons à une fréquentation moins élevée, ajoute le président. En 2011, nous avions clos le festival par un hommage à Erhard Loretan et un partenariat nous avait permis d’accueillir Claude Nicolier et Yves Rossy.»
Pour cette 6e édition, les organisateurs espèrent attirer quelque 3000 curieux d’aventures. De quoi boucler le budget de la manifestation qui s’élève à 80000 francs, un montant identique à celui de 2011. Les RA peuvent compter sur un comité d’organisation de huit personnes et l’engagement d’une centaine de bénévoles durant la manifestation. Les séances scolaires permettront à quelque 4500 jeunes de rencontrer voyageurs et aventuriers. Quant au programme, il compte 12 conférences, quatre expositions et cinq ateliers et animations destinés aux enfants.

Folles aventures
La soirée du vendredi 22 novembre est dédiée aux amateurs de sensations fortes. En première partie, le skyliner français Tancrède Melet retracera ses aventures les plus folles. Celle où il marche sur une sangle entre deux pics vertigineux. Ou encore celle où il s’élance d’une highline en basejump. Suivront les freeriders vaudois Nicolas et Loris Falquet, qui montreront la vallée du Trient sous des angles rarement filmés.
Autre projet fou, celui d’Alban Michon, plongeur de l’extrême, qui est parti en kayak arpenter les dessous de l’arctique. (samedi 23 novembre).
L’aventure peut aussi prendre d’autres formes de folie moins extrêmes. Les Français Lou Nils et Christophe Clavet sont partis dix-neuf mois pour un pianotrip. Le jeudi 21 novembre, avec leur piano-vélo, ils bivouaqueront sur la scène de la salle CO2. Autre idée décalée, celle de Nans Thomassey et Guillaume Mauton, qui sont partis tous nus et sans le sou. L’idée a donné lieu à une série télévisée. Le premier épisode sera diffusé à La Tour le dimanche 24 novembre.


A la force du mollet
L’aventure n’est souvent pas de tout repos. Notamment pour les Gruériens Christian Gremaud, Benoît Jaquet, Jeffe Cuennet et Pierre Morand, partis en autonomie complète pour skier des couloirs du Groenland. Tous les aléas d’une expédition à découvrir mercredi 20 novembre.
Plus soft, les pérégrinations de Micheline et Jean-Bernard Repond les emmènent à Saint-Jacques de Compostelle et à Rome, le samedi 23 novembre. Ce même jour, on pourra aussi suivre les aventures des Yverdonnois Marie Bonnet et Johann Tâche, qui ont fait Anchorage-Ushuaïa sur leur vélo.


A la force des bras
… mais aussi des jambes et de la tête. Car l’escalade est un sport exigeant, que ce soit dans les big walls américains qu’ont découverts les grimpeurs fribourgeois Thibaut Mauron et Yannic Rumo (mercredi 20 novembre) ou dans les voies extrêmes de Suisse et de Cuba empruntées par la Grisonne Nina Caprez et le Jurassien Cédric Lachat (samedi 23 novembre). Ou encore dans l’Himalaya où Stephan Siegrist réalise une première dans la face nord de l’Arwa Tower (dimanche 24 novembre).

Aventures en famille
Le dimanche matin 24 novembre, deux familles de la région présenteront leur voyage. Une année de marche vers l’Espagne en compagnie de deux ânes (qui seront présents durant tout le week-end) pour la première, six mois autour du monde pour la seconde.

Aventures humaines
Le Français Louis Meunier a accompagné quatre jeunes alpinistes afghans sur le plus haut sommet de leur pays. Un message de paix dans un pays en guerre (samedi 23 novembre). Autre histoire touchante, celle de Camille Chaumereuil qui se lie d’amitié avec une jeune fille sourde dans les montagnes Azéri (dimanche 24 novembre).

Côté pratique
Le site internet et la billetterie du festival (sur internet et au magasin Trango Sports) sont ouverts depuis hier. Nouveauté: un abonnement est disponible pour la première fois. Il pourra même être acheté durant le Comptoir gruérien où la manifestation tiendra un bar pour assurer sa promotion.


Programme et billetterie sur www.festival-ra.ch

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.