Même sans l’appui de l’ARG, les canons cracheront leur neige

| sam, 09. nov. 2013
Jeudi, les délégués des communes gruériennes ont largement refusé leur aide à l’enneigement artificiel. Cette décision devrait faire jurisprudence. Même sans cette aide publique, les canons à neige de La Berra seront prochainement mis en service.

Par Christophe Dutoit

Le vote n’a pas fait un pli: par 92 voix contre 5 (et 2 abstentions), les délégués de l’Association régionale la Gruyère ont suivi, jeudi soir à Hauteville, l’avis de leur comité de direction et ils ont refusé la deman-de d’aide de 229000 francs pour le financement – à hauteur de 18% –  des nouveaux canons à neige de La Berra.


Depuis la prise de position du comité de l’ARG il y a une dizaine de jours (La Gruyère du 29 octobre), le sort de l’aide à l’enneigement artificiel semblait bel et bien compromis pour les stations de la région. Malgré un réquisitoire du vice-syndic de La Roche et une remarque du syndic d’Hauteville, une écrasante majorité des communes gruériennes ont refusé de dépenser l’entier de leur fonds d’investissement pour les canons à neige.


Porte-voix du Conseil communal de La Roche, Bertrand Gaillard a vainement tenté d’infléchir cette décision. «Mettre toutes les stations dans le même modèle, en visant pour toutes une activité estivale avoisinant les 50%, n’est pas forcément réalisable, a exhorté le vice-syndic. Nous vous demandons de traiter au cas par cas les demandes. Car, ce n’est pas forcément cohérent de parler d’égalité de traitement entre les stations. La Berra est une station familiale avec des activités d’hiver.»

 


Se poser la question avant


De son côté, Jean-Marie Castella a relevé le «manque de cohérence de l’Etat», qui a financé à 49% les remontées mécaniques (plus les 25% de l’ARG) et qui n’entre pas en matière pour les canons à neige. «L’un ne va pas sans l’autre, poursuit le syndic d’Hauteville. On aurait dû se poser la question avant.»
Face à ces arguments, le président de l’ARG Patrice Borcard a rappelé qu’une demande d’aide a été faite au canton de Fribourg, qui n’a toujours pas rendu sa réponse. «Sur les 20 derniers millions investis pour l’enneigement artificiel dans les Alpes vaudoises, 80% ont été octroyés par le canton de Vaud», a-t-il pris pour l’exemple.


Face au refus de cette aide financière, qu’adviendra-t-il des canons à neige de La Berra? «Ils sont sur le parking du Brand», avoue Philippe Gaillard, directeur des remontées mécaniques. «Les chambres sont posées. Il nous reste encore à mettre en service la station de pompage et à installer les canons sur la piste.»

Dans les faits, La Berra a prévu des plans de financement avec et sans aide publique. «Ces 229000 francs vont nous manquer à quelque part, poursuit-il. Nous allons de toute façon installer les canons et nous ferons ensuite les comptes. L’an prochain, nous reverrons peut-être à la baisse d’autres projets, comme le bâtiment de service ou le parking, affirmet Philippe Gaillard. Dans cette histoire, je regrette qu’on n’ait pas eu une discussion plus ouverte avec les autres stations. On aurait sans doute pu obtenir une plus petite aide que les 18% proposés.»

 


 

Commentaires

bravo. très bonne décision. enfin des gens qui réfléchissent pour du long terme. nos préalpes doivent être protégées des "envahisseurs-destructeurs". un tourisme doux doit prévaloir et devenir la règle. merci et encore bravo.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.