Gaëlle Thalmann, la nouvelle reine du sport fribourgeois

| ven, 20. déc. 2013
Gaëlle Thalmann a remporté le Prix individuel du Mérite sportif. Troisième en 2009 et quatrième en 2011, Ludovic Chammartin s’est classé deuxième. Le vététiste Léo L’Homme a également été récompensé en recevant le Prix d’encouragement de l’Etat.

PAR VALENTIN CASTELLA ET THIBAUD GUISAN

Vendredi soir à Fribourg à l’occasion de la 44e Nuit du mérite, le sport fribourgeois a trouvé sa nouvelle reine. C’est la Gruérienne Gaëlle Thalmann qui a remporté le premier prix. La Bulloise a battu d’un fil le judoka romontois Ludovic Chammartin, deuxième.
Une juste récompense pour la gardienne de football, qui, depuis l’Italie, n’a pas caché sa satisfaction. «C’est une immense reconnaissance, a-t-elle expliqué en direct par téléphone, alors que sa maman était sur la scène avec son trophée. Je suis très heureuse d’avoir gagné. Ce titre, je le dois également à toutes mes coéquipières. Sans elles, jamais je n’aurais obtenu tous ces résultats. J’espère que cette distinction fera connaître encore davantage le football féminin et fribourgeois.»
Pour Gaëlle Thalmann, ce prix récompense aussi une belle tenacité. Longtemps freinée par des blessures et des expériences malheureuses, la Gruérienne a su rebondir la saison dernière en Italie. Cette année, elle a même pris une éclatante revanche en devenant championne d’Italie et en remportant la Supercoupe transalpine.
En forme devant les filets, l’ancienne junior du FC Bulle a convaincu l’entraîneure de l’équipe nationale de lui faire confiance. Encore une fois, la gardienne a tenu son rang en réalisant de belles performances. Elle et ses coéquipières ont décroché trois succès consécutifs dans la course à la qualification pour la prochaine Coupe du monde, en 2015. Après trois rencontres, la Bulloise n’a encore pas encaissé le moindre but.
L’année qui s’annonce devrait également être forte en émotions pour Gaëlle Thalmann, qui tentera, avec son club de Torres Calcio, de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions, tout en tentant de conserver la suprématie nationale en Italie.


«A l’image de la saison»
Quatrième en 2011 et troisième en 2009, le judoka Ludovic Chammartin termine cette année à la deuxième place. Maudit? «Non, c’est à l’image de mes deuxième places cette saison», sourit le Glânois, vice-champion d’Europe des –60 kg à Budapest, 2e du Swiss Open à Genève et 2e en Coupe d’Europe à Visé. «C’est déjà une belle reconnaissance d’être nominé pour la troisième fois. Je vais fêter cette deuxième place, mais la victoire reste un objectif...»
Le Glânois dit ne pas avoir fait une grosse campagne. «Mais ma famille et mon club se sont activés pour qu’on vote pour moi.»
Le poids léger du JC Romont est rentré lundi de Corée du Sud. Il a participé à un stage de deux semaines avec l’équipe de Suisse. «La première semaine était vraiment dure. On s’entraînait trois à quatre fois par jour. L’équipe nationale de Corée venait régulièrement. C’était une grosse bagarre. Après la première semaine, j’étais un peu frustré de mon niveau. J’ai eu un sursaut d’orgueil et ça s’est mieux passé la deuxième semaine.» Opéré d’un ménisque cet automne, le judoka dit avoir supporté la charge d’entraînement. «Mais à la fin, je sentais mon genou.»
A 28 ans, «Ludo» a choisi de prolonger sa carrière jusqu’en 2016, après avoir longtemps hésité. Il visera une deuxième participation à des jeux Olympiques, après Londres l’an
dernier. «Mon entraîneur Yoshiyuki Hirano m’a dit que j’aurais des regrets en regardant les Jeux de Rio à la télévision sur mon canapé. Ça m’a fait réfléchir.»


De retour en février
En attendant, en 2014, il fera des championnats d’Europe son premier grand objectif de la saison. La compétition aura lieu fin avril à Montpellier. «Mais c’est après que ça sera très sérieux. A partir de mai, les compétitions compteront pour les Jeux de Rio.» Son retour sur les tatamis internationaux n’est pas encore planifié. «Ce sera début ou fin février, selon l’état de forme», annonce-t-il.
Le podium est complété par la gymnaste Nadia Mülhauser (Guin). La volleyseuse Kristel Marbach (Guin) se classe quatrième, devant le crossman Valentin Guillod (Môtier).

------------

 

«Au-delà de mes espérances»
En compagnie de la Singinoise Miriam Schneuwly (athlétisme), le Gruérien Léo L’Homme a reçu, vendredi soir, le Prix d’encouragement de l’Etat de Fribourg. Une récompense que le vététiste a accueillie avec un immense plaisir. «Cela représente une belle reconnaissance, d’autant plus qu’elle provient de l’ensemble du sport fribourgeois et non seulement du milieu du cyclisme.»
Ce prix, Léo L’Homme l’a acquis grâce à d’excellents résultats récoltés lors de cette saison 2013. Il a, en effet, participé aux Championnats d’Europe juniors, à quatre manches de Coupe du monde en terminant à trois reprises parmi les trente premiers, décroché une médaille de bronze lors des championnats de Suisse et il s’est hissé au cinquième rang du classement de la Coupe de Suisse. «Ces résultats ont été au-delà de mes espérances. J’ai connu de très belles surprises, notamment en Coupe du monde. Je ne connaissais pas du tout cet univers et j’ai, à chaque fois, réussi de bonnes performances.»
Ce prix, d’une valeur de 1000 francs, va directement être investi en vue de la saison prochaine, lorsqu’il intégrera la nouvelle équipe cantonale, le Team BMC VTT Fribourg. Cette nouvelle structure accueillera également Romain Bard (Sorens), Rémy Dénervaud (Les Sciernes-d’Albeuve), Arnaud Hertling (Corpataux), Simon Scyboz (Bulle) et Jean Villermaulaz (Charmey).
A l’occasion de son deuxième exercice en catégorie juniors, les objectifs du biker de Vuadens seront logiquement encore plus élevés que ceux de 2013. «J’espère à nouveau me retrouver sur le podium des championnats de Suisse, et pourquoi pas viser la victoire. Ensuite, je prendrai le départ de plusieurs manches de la nouvelle Coupe continentale, qui remplace la Coupe du monde juniors. Je participerai également à la Coupe de Suisse. Si je parviens à réaliser de bons résultats dans ces deux compétitions, je pourrai alors me qualifier pour les championnats d’Europe, prévus en juin en Allemagne, et aux championnats du monde, qui se dérouleront en septembre en Norvège.» VAC
 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...