Les travaux de rénovation devraient débuter au printemps

| sam, 25. Jan. 2014
Repoussée pour cause de surcoûts, la rénovation du home d’Attalens commencera au printemps.

PAR SOPHIE MURITH

La rénovation du Home du Châtelet, à Attalens, a été relancée la semaine dernière. «Nous tablons sur un début des travaux au mois de juin, explique Jean-Marie Pilloud, président du conseil de fondation. Nous avons encore besoin de connaître les coûts finals avant de présenter le projet aux communes.»
S’il ne change pas architecturalement par rapport à la présentation initiale, des modifications ont été apportées pour ne pas faire exploser la facture. Un surcoût de plusieurs millions par rapport à la première enveloppe de 11,5 millions de francs avait retardé les travaux, prévus dès le printemps 2013.
La commission de bâtisse s’est ainsi réunie durant une journée pour trouver des moyens d’économie. «Nous avons laissé tomber les panneaux solaires et nous nous sommes mis d’accord de façon définitive sur le contenu des chambres, sur l’aménagement des sous-sols. Ce sont des choix de détails qui nous feront économiser quelques centaines de milliers de francs.»


Tous les soins maintenus
Les attributions, en revanche, ne changeront pas. La psychogériatrie sera maintenue à Attalens, comme à la Maison St-Joseph, à Châtel-Saint-Denis. «Sauf décision contraire des autorités, l’unité de soins en démence sera créée.»
Jean-Marie Pilloud a bon espoir de voir aboutir le projet de rénovation, «nous avons déjà perdu sept mois.» Rien ne devrait désormais entraver le bon avancement du dossier. «Il n’y a pas d’embrouilles. Ce n’est qu’une question de temps, notamment pour l’attribution du chantier et les éventuelles oppositions que cela pourrait engendrer.»


Accord de principe
Autre feu vert: toutes les communes sont désormais favorables à la signature d’une convention, selon Jean-Marie Pilloud. «Nous avons donné notre accord sur le principe, explique Pascal Grivet, syndic de Semsales. La forme juridique adéquate doit encore être trouvée. La solution qu’on nous avait proposée n’est, semble-t-il, pas conforme. Nous nous renseignons auprès des services juridiques du canton pour trouver la bonne structure.» Pascal Grivet ajoute: «Le texte devrait passer devant les assemblées communales ce printemps.»
Dès cette approbation, les travaux pourront commencer à la Maison St-Joseph. «Nous devions lancer le chantier avant mars, rappelle Jacques Genoud, président du conseil de fondation de l’EMS. Nous sommes donc prêts, la pioche à la main.»
Le document, ratifié par les communes et les conseils de fondation des deux homes, permettra de régler les aspects financiers de la rénovation des EMS veveysans, notamment la répartition des frais.


Consensus entre districts
Des modalités qui restent cependant suspendues aux conclusions du groupe de travail Fiffine (frais investissements et frais financiers des établissements). Il a été institué afin de trouver un consensus entre les districts, l’Etat et les communes sur les investissements à prendre en considération dans le calcul des frais financiers des EMS.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...