Les Fribourgeois refusent de peu l'initiative "contre l'immigration massive"

| dim, 09. fév. 2014
Fribourg dit non à l'initiative de l'UDC avec 51,5 % des voix. Le canton dit clairement oui au FAIF (58,6%) et non à l'initiative sur l'avortement (76,3%). Le taux de participation s'élève à 56%.

 

En ce qui concerne l'immigration, seuls les districts de la Sarine (40,3%) et de la Veveyse (48,3%) refusent l'initiative de l'UDC. Cela suffit à faire pencher la balance du côté du non. Les Gruériens acceptent le texte avec 51,1% de oui et les Glânois avec 54%.

Les districts suivent la même ligne pour les deux autres objets fédéraux: tous acceptent le FAIF et tous refusent l'initiative sur l'avortement. Les scores sont en revanche très différents d'un côté et de l'autre de la frontière linguistique.  

 

 

Commentaires

C'est quoi les scores en Gruyère ? Il paraît que notre district a voté cette initiative ?
M. Gachet, j'ai voté oui à cette initiative. Mais pas par xénophobie comme certainement beaucoup l'ont fait. Non, je l'ai fait car le rythme de l'augmentation démographique que nous subissons depuis plus de 10 ans n'est tout simplement plus tolérable. 1 millions d'habitants en Suisse en plus depuis 20 ans ! Aucun pays européen n'a enregistré une telle augmentation (en rapport avec la grandeur du pays). Etant donné le faible taux de natalité en Suisse, ce n'est pas de l'intérieur que provient cette augmentation mais bien de l'extérieur. Nous avons besoin des Etrangers, c'est clair. Mais, malgré les défauts de cette initiative, une limitation s'impose, c'est évident. Et pour une fois, les Suisses allemands l'ont peut-être mieux remarqué que les romands. Et n'oublions pas les Tessinois, dont nous ne parlons jamais, qui n'en peuvent simplement plus. Mais, je le concède, le problème n'est pas résolu avec cette initiative. Le canton de Fribourg, la Gruyère, Bulle explose et ce n'est pas cette initiative qui résoudra le problème dans ces régions. Il faut stopper le flux provenant des cantons voisins également mais cela nécessiterait des mesures drastiques que personne n'osera prendre, soit limitation des permis de construire à Bulle et dans d'autres régions de la Gruyère, entre autres. Nous voterons plus tard sur l'initiative Ecopop. Et là aussi, il faudra voter oui pour essayer de stabiliser notre population à 8 mios. Nous rencontrerons peut-être des problèmes économiques dans un premier temps mais si nous ne faisons rien, dans 20, 30 ans la situation sera bien pire (énergie manquante, infrastructures saturées, situation financière des cantons et communes détériorées, pollution, perte d'identité, etc...). Ce n'est que le début d'un changement salutaire !
Bravo aux Fribourgeois! je souhaite que tous les étrangers dans la suisse allemande se croisent les bras tout un après-midi surtout dans les hôpitaux et restaurants

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.