Le Festival du Gibloux n'aura pas lieu en 2014

| sam, 29. mar. 2014
Le Festival du Gibloux renonce à l’édition 2014. En cause, une mise à niveau du dispositif de sécurité: le préfet de la Sarine évoque une égalité de traitement vis-à-vis d'autres manifestations. Retour prévu en 2015.

Par Sophie Roulin
La Vuisternaz passera l’été tranquille en 2014: les organisateurs du Festival du Gibloux ont décidé de ne pas mettre sur pied d’édition en juillet prochain. «Des réglementations ont changé et de nouvelles exigences nous ont été communiquées, indique Maude Sprumont, responsable image au sein du comité d’organisation. Le délai devenait court pour le festival de cet été. Comme on ne voulait pas faire une édition au rabais, on a préféré prendre le temps de réfléchir.»

Les nouvelles exigences concernent essentiellement la sécurité. Les autorités ont notamment évoqué le fait que les festivaliers campent librement dans la forêt. «Un espace devra être défini», note Maude Sprumont. La présence d’agents de sécurité agréés est également demandée. «Ça va changer pas mal de choses. On doit réfléchir à comment informer le public. Notre festival, gratuit, sans contrôle, sans fouille, est atypique. On n’a pas envie de remettre en cause notre philosophie.»

Par égalité de traitement
Une particularité que reconnaît volontiers le préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré: «Mais, par rapport au dispositif exigé pour d’autres manifestations, il est nécessaire que le Festival du Gibloux adapte le sien.» Une discussion a donc eu lieu lors de la traditionnelle séance de debriefing de l’édition 2013, à la fin janvier.

Pour le comité, la gratuité du Festival du Gibloux «est une évidence. Une fermeture du site nous semble difficilement envisageable», commente Maude Sprumont. Et d’ajouter que beaucoup d’efforts ont déjà été faits, notamment avec les gobelets consignés. «On est aussi très strict avec l’âge au niveau de la vente d’alcool. Maintenant, il faut qu’on réfléchisse et qu’on trouve un terrain d’entente avec les autorités.»

Soutenu par la population locale et par les anciens membres, le comité d’organisation reste confiant. «Il y a aussi une relève très active. Jusqu’à présent, ça s’est toujours bien passé. On va faire en sorte que ça continue.»

Commentaires

Je serais eux, ben je le ferais quand même... RDV à tout le monde au même endroit, mais avec les provisions, pas de bar, des instruments acoustiques, une génératrice privée, de la sono privée... aucun contrat, juste un rassemblement privé au milieu de la forêt. Et tant pis pour les autorités...
Vivent les réglements, et la liberté, bientôt un compteur pour respirer,avec taxe évidement. Vive la Suisse stérile, et le muppet show!!

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.