Un village éphémère sort de terre au bord de l’A12

| sam, 05. avr. 2014
Le premier Giron cantonal des jeunesses a lieu dans trois mois et demi. La construction du gigantesque site a démarré entre l’autoroute et la route cantonale. Le président de la manifestation dévoile ses plans.

PAR THIBAUD GUISAN

Un village éphémère est en train de sortir de terre à Farvagny. Entre la route cantonale et l’autoroute A12, les grandes manœuvres ont commencé en vue du premier Giron cantonal des jeunesses fribourgeoises. Les automobilistes les auront en pleine vue.
A trois mois et demi de son coup d’envoi – le 17 juillet, jusqu’au 3 août – l’événement entre dans sa phase concrète. Le projet a fait du chemin depuis l’été dernier (La Gruyère du 18 juillet 2013). «Empiler des planches de bois, ça procure davantage d’émotions que d’aligner des classeurs dans mon bureau, glisse Vincent Neuhaus, président du comité d’organisation. Ça commence à prendre forme. C’est trop beau.»
Depuis juin dernier, le jeune homme de 23 ans se consacre entièrement à l’organisation, soutenu par un comité de neuf membres et des commissions réunissant plus de 100 personnes. L’organigramme est à la mesure de l’événement: la manifestation repose sur un budget de 2 millions de francs – «principalement alimenté par du sponsoring, qui marche bien» – et ambitionne d’attirer 80000 visiteurs en seize jours.


Dix-sept terrains de foot
Dans les jours qui viennent, Vincent Neuhaus doit recevoir une livraison d’une cinquantaine de casques de chantier. Sur le site, les travaux ont démarré au début du mois de mars. «Le matériel a commencé à être amené sur place en février.» Depuis le week-end dernier, on peut lire l’inscription «Farvagny 2014» au nord de la future place de fête de
125000 m2: une surface équivalente à 17 terrains de football.
Les plans sont définitifs. Le triangle central de la gigantesque tonnelle est monté ces jours. L’édifice, cœur de la future place de fête, doit être achevé d’ici à la fin avril. D’un diamètre de 53 mètres et haut de 14 mètres, il comprendra trois niveaux. Deux rampes permettront d’accéder au premier étage: une plate-forme où pourront se tenir 500 personnes.


Tunnel de ravitaillement
Autre particularité de cette tonnelle, elle sera ravitaillée par-dessous, via un tunnel. «Un véhicule porte-palettes pourra circuler depuis l’économat, explique Vincent Neuhaus. Le grand avantage est d’éviter de traverser la foule. C’est capital pour la sécurité.» Une tranchée de 2,7 m de profond sera ainsi creusée, puis recouverte. «Ce tunnel mesurera près de 50 mètres», note le président.
Le dispositif est directement inspiré de l’expérience des Cantonales des jeunesses vaudoises, dont la dernière édition a réuni 120000 personnes à Colombier-sur-Morges, en 2013.


Tonnelle recyclée
Un premier bar, la future Farvabeach à l’ambiance jeune et tropicale, a déjà été monté. Le recyclage a la cote: il s’agit d’un bar du Giron des jeunesses de la Broye, tenu en 2012 à Murist. Racheté, il s’étend sur 800 m2 (20 x 40 m). Farvagny 2014 a aussi acquis la tonnelle des Rencontres des jeunesses gruériennes. La structure de 800 m2, qui a servi à Epagny (2011), au Châtelard (2011), à Pont-la-Ville (2012) et à Corbières (2013), fera office de snack (cuisine et espace de restauration). Il sera accolé à la cantine, montée en juin. D’une surface de 3200 m2 (80 x 40 m), elle pourra contenir 2500 à 3000 convives assis et jusqu’à 8000 personnes debout.
Une scène baptisée Edison – les grandes innovations sont le thème de ce premier Giron cantonal – verra des groupes de musique locaux se produire. La Jeunesse de Farvagny y donnera deux représentations de sa pièce de théâtre. A côté, un bar à vin sera monté. Enfin, une taverne de 225 m2 (15 x 15 m) sera destinée aux amateurs de bières et spécialités étrangères. «Avec ces bars annexes à la cantine et à la tonnelle, nous voulons satisfaire tous les publics», explique Vincent Neuhaus.


Billes débitées
Pour les nouvelles structures, les organisateurs ont acheté 120 m3 de billes de bois qu’ils ont fait tailler en éléments de charpente sur le site même. Le montage s’opère essentiellement le soir (dès 18 h 30) et le week-end. «Actuellement, on est jusqu’à une quinzaine. Lors des pics, on pourra être jusqu’à quarante», estime le président.
Les jeux – dont la conception est en cours de finition – seront, eux, montés durant les trois premières semaines de juin. De même qu’un espace parking de 170000 m2 (6000 véhicules) et une zone camping de 19500 m2 (pour 2000 personnes) et une petite garderie. «Le but est que le site soit terminé d’ici fin juin-début juillet, pour avoir un peu de marge.»

 

-----------------------

 

Marie-Thérèse de la partie
Le premier Giron cantonal des jeunesses connaît déjà quelques invités de marque. Marie-Thérèse Porchet se produira le jeudi 24 juillet. Deux figures du clubbing seront aussi présentes pour une soirée d’ouverture, le vendredi 18 juillet: DJ Antoine (Welcome to St. Tropez) et Remady & Manu-L (No superstar).
Le programme comprend d’autres points forts: un gigantesque cortège – de 10 h à 16 h! – samedi 19 juillet. Les jeunesses – entre 100 et 130 sociétés – défileront avec leur char. «Une cinquantaine ont déjà annoncé leur thème», explique Vincent Neuhaus, président d’organisation. En plus des jeux traditionnels le week-end, des joutes interdistricts clôront la manifestation le dimanche 3 août. On rappellera que les girons de districts n’auront pas lieu, à l’exception des Rencontres de jeunesses de la Gruyère qui vivront leur 30e édition.
Plusieurs manifestations seront organisées en semaine pour «un public de 7 à 77 ans»: course à pied, épreuve de VTT, tournois de pétanque et même la possibilité de tester les jeux.
Au total, 7000 tranches horaires – de quatre heures – doivent être remplies pour assurer le déroulement de la manifestation. L’équivalent de 14 ans de travail, pour une personne employée à 100%, travaillant 42 heures par semaine et bénéficiant de quatre semaines de vacances par année, calculent les organisateurs. «Nous cherchons encore de nombreux bénévoles. Mais des sociétés de tout le canton se sont déjà engagées à venir travailler. Elles seront rémunérées en fonction du bénéfice, d’après le nombre d’heures qu’elles ont travaillé.» TG


Programme complet sur www.farvagny2014.ch

Commentaires

fantastique. quel courage et quel travail. ils méritent la réussite et le soutien de tous. bravo aux jeunes. willy

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...