«On a tout fait pour que la fête plaise de 7 à 77 ans»

| jeu, 17. jui. 2014
Le coup d’envoi du premier Giron cantonal des jeunesses sera donné ce jeudi soir. Huitante mille personnes sont attendues jusqu’au 3 août.

PAR ANGELIQUE RIME

«Je me réjouis de l’arrivée des gens sur la place de fête. Ce sera une satisfaction de voir que nos deux ans et demi de travail n’ont pas servi à rien.» Lunettes de soleil à monture rose sur la tête, Vincent Neuhaus, président du comité d’organisation du premier Giron cantonal des jeunesses fribourgeoises, à Farvagny, ne cache pas sa satisfaction avant le coup d’envoi de la manifestation. Il sera donné ce jeudi soir avec l’ouverture des bars à 16 h, la cérémonie officielle, puis un loto.
Heureux, le président est aussi confiant: «Nous avons tout fait pour que la fête plaise à tout le monde. De 7 à 77 ans. La taverne et le bar à vin sont plutôt pensés pour les visiteurs de la deuxième et troisième génération, décrit le mécanicien poids lourd de 23 ans. La tonnelle et la Farva’beach pour les jeunes.» Sans compter les nombreux concerts et spectacles qui se succéderont jusqu’au terme du giron, le 3 août. Entre autres: DJ Antoine et Remady ce vendredi, un théâtre de la Jeunesse de Farvagny dimanche et Marie-Thérèse Porchet le 24 juillet.
Côté sécurité, les organisateurs ont pris les précautions nécessaires pour que la manifestation se déroule sans fausses notes. «Un ingénieur a contrôlé toutes les constructions, qui répondent aux normes SIA. La tonnelle ne s’enfonce pas et ses étages sont accessibles!» précise Vincent Neuhaus. Et de saluer la «fantastique» collaboration avec les autorités, la police, les pompiers, les samaritains. «Un énorme travail a été effectué en amont. Un plan d’action a été élaboré pour presque tous les scénarios problématiques qui pourraient se produire, explique Vincent Neuhaus. Chaque responsable sait quel est son rôle.»
Pour les parkings par exemple, un plan B est prévu en cas de pluie. Au lieu de se garer dans les prés, les véhicules seront stationnés en épi sur la route cantonale, où la circulation s’écoulerait en sens unique. A noter que la route qui traverse le village de Farvagny sera fermée ce samedi de 9 h à 17 h en raison du cortège.


Evacuer la terre mouillée
L’unique crainte du président concerne la météo. «C’est le seul paramètre qu’on ne maîtrise pas. En cas de mauvais temps, les jeunes seront tout de même de la partie, mais pas forcément les plus âgés. Quoique. Il y a 7500 m2 de surface couverte. Donc largement de quoi boire un verre et manger une saucisse au sec!»
Ces dernières semaines, les organisateurs ont déjà dû faire face à un temps peu clément. «Il y avait jusqu’à 50 centimètres de boue à certains endroits. Nous avons enlevé la terre mouillée avant d’amener les copeaux. Le terrain n’aurait pas eu le temps de sécher d’ici à aujourd’hui. Lundi, nous avons travaillé jusqu’à 2 h.» Des journées intenses pour que les infrastructures soient prêtes à accueillir les 80000 visiteurs escomptés.
Pour les rassasier et les entourer, les bénévoles ont répondu présent. «Sur les 6500 tranches horaires à compléter, 4800 ont trouvé preneur, dit Vincent Neuhaus. Aucun des 79 membres de la Jeunesse de Farvagny n’est encore inscrit. Ils boucheront les trous.» Avant de servir derrière un bar ou de griller des saucisses, les membres de la jeunesse organisatrice devront encore peaufiner les jeux. «Ils seront prêts dimanche, jour du début des joutes, rassure Vincent Neuhaus. Pour l’un d’entre eux, les jeunesses devront s’entraider, une nouveauté. Nous avons choisi le thème des grandes innovations... Nous ne voulons pas tout faire comme tout le monde!»


Infos et programme complet sur www.farvagny2014.ch

 

--------------------------

 

«Farvagny mérite que ce soit un succès»
Glâne. Depuis ce printemps, Marc Defferrard, membre de la Jeunesse de Chavannes-sous-Orsonnens, occupe le poste de président de la Fédération cantonale des jeunesses fribourgeoises. Interview à quelques heures du début du premier Giron cantonal.

Il existe déjà des girons dans chaque district, pourquoi organiser une fête au niveau cantonal?
Ils le font sur Vaud, pourquoi ne le ferait-on pas sur Fribourg? (rires). Personnellement, je me réjouis de rencontrer d’autres jeunes, de voir des têtes inconnues. Je remarque aussi que la mise sur pied de cette fête cantonale a donné un nouveau souffle aux girons glânois. Ces dernières années, nous avions du mal à trouver des gens motivés pour les organiser. Nous en avons maintenant jusqu’en 2018.

Certaines voix s’élèvent pour dénoncer le gigantisme de la fête, que leur répondez-vous?
Ils devraient aller voir sur place et constater par eux-mêmes. L’organisation mise sur pied par Farvagny est vraiment incroyable. Sa jeunesse mérite que la fête soit un succès. J’y participerai avec la Jeunesse de Chavannes-sous-Orsonnens. C’est une fierté pour moi d’y aller.  

Seul Farvagny s’est porté candidat pour organiser la première édition de cette manifestation. Preuve que la mettre sur pied fait peur à plus d'un?
La Jeunesse de Farvagny a tiré en avant pour que ce projet se réalise. Les membres étaient prêts avant même que les candidatures ne soient ouvertes. Il est vrai que la première édition demande encore plus d’engagement. Même pour une jeunesse motivée, lancer toute la machine en moins de deux ans aurait été quasiment impossible.

Huitante-neuf jeunesses participent à la manifestation. Etes-vous satisfait de ce chiffre?
J’aurais certes aimé que les 132 jeunesses du canton soient de la partie. Mais je suis déjà satisfait du chiffre atteint. Toutes les jeunesses glânoises seront là et pour la Veveyse, il manquera  Saint-Martin. Par contre, c’est dommage que les Gruériens ne viennent pas tous, même si certaines jeunesses seront tout de même présentes. Si elles avaient repoussé leur rencontre de district en 2015, cela aurait tout de même été la 30e édition... Mais elles n’ont pas été boycottées. La Jeunesse de Farvagny a été boire des verres chez elles il y a deux semaines.  

Des sociétés de jeunesse extérieures à la Gruyère ne seront pas non plus présentes, pourquoi?
Pour certaines petites jeunesses, l’investissement était trop important. Par exemple la société de Lully, qui compte quinze membres. Une présence tous les jours ou même simplement durant les trois week-ends représentait trop par rapport à leur effectif. Farvagny était aussi trop loin pour eux.


Quel a été le rôle de la fédération dans l’organisation de la manifestation?
Nous avons fait les statuts de la fédération et des girons. Nous nous sommes également chargés des inscriptions. Après, les organisateurs avaient carte blanche pour réaliser leur fête. Nous nous sommes rendus sur place une ou deux fois avec le comité de la fédération, par courtoisie, et pour voir comment la construction se déroulait.  

Est-ce que vous appréhendez qu’il n’y ait pas de candidat qui se présente pour organiser la prochaine édition?
Oui. Et ce serait dommage. Mais j’espère que cette édition 2014 donnera envie à certains de se jeter à l’eau. Même si je suis conscient que la masse de travail fait peur. Vincent Neuhaus, le président du comité d’organisation, a pris une année sabbatique... Du côté de la fédération, nous allons relancer la machine dans une année et demie voire deux ans, afin que la deuxième édition puisse se tenir dans cinq ans. Si c’est quatre ou six, ça ira aussi.
Au jour d’aujourd’hui, à part la Jeunesse de Farvagny et certaines jeunesses gruériennes, je ne vois pas qui serait capable d’organiser les girons cantonaux. L’autre solution serait de réunir des jeunesses. Je pense que ce cas de figure sera favorisé.
 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.