Peine de 11 ans confirmée pour le meurtrier de Riaz

| mer, 30. jui. 2014
Le Gruérien qui a tué le jeune cuisinier amant de son épouse à Riaz en 2011 écope bel et bien de 11 ans de prison. Le Tribunal fédéral confirme le jugement que le Tribunal cantonal fribourgeois avait prononcé en deuxième instance en avril dernier.

Le TF estime que les juges ont correctement apprécié les deux expertises psychologiques du dossier. Dans son recours, le meurtrier affirmait qu'ils avaient sous-estimé la diminution de sa responsabilité.
Cet homme âgé de 57 ans, tenancier de bar, avait d'abord reçu une peine de 8 ans de prison par le Tribunal pénal de la Gruyère en première instance en 2012. Mais le Tribunal cantonal avait admis partiellement un recours du Ministère public, et avait alourdi la sentence en conséquence.
Les faits remontent au printemps 2011. Une dispute a lieu entre cet homme, sa maîtresse et son épouse. Cette dernière rentre ensuite chez ses parents. Son mari la suit. Sur place, il aperçoit la voiture de l'amant de son épouse.
Il retourne chez lui, cherche son arme, la charge, procède à quelques essais et repart vers Riaz. Avec cet ancien pistolet d'ordonnance démilitarisé, il tire sur l'amant assis dans la voiture. Il rentre chez lui déposer son arme et s'enfuit, avant d'être interpellé cinq jours plus tard en Valais. ATS

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...