Un Dumas inédit découvert par un historien fribourgeois

| mar, 19. aoû. 2014
Alain Chardonnens a retrouvé un texte inédit d’Alexandre Dumas, consacré à la vie du premier empereur romain Auguste. Le Fribourgeois a chapeauté la publication de ce roman inachevé.

PAR DOMINIQUE MEYLAN

Un Fribourgeois, passionné d’Alexandre Dumas, a permis la publication d’un texte inédit du célèbre auteur des Trois mousquetaires ou du Comte de Monte-Cristo. Octave Auguste raconte l’histoire du premier empereur romain et plus particulièrement des luttes qui ont mené à son couronnement. Alain Chardonnens, professeur à l’Ecole de culture générale Fribourg, a retranscrit le texte, qui est paru aux Editions L’Harmattan.
C’est en fouinant dans les journaux de Dumas, récemment numérisés et mis en ligne par la Bibliothèque nationale de France, qu’Alain Chardonnens a fait cette découverte. «Je suis tombé, dans la revue Le Monte-Cristo, sur ce texte que je ne connaissais pas», s’enthousiasme l’historien. Cet hebdomadaire, qui a remplacé Le mousquetaire, était le gagne-pain d’Alexandre Dumas, qui y publiait différents feuilletons.


Arrêt brusque du récit
Octave Auguste est paru au printemps et à l’été 1857. Il s’inscrit dans la série des Grands hommes en robe de chambre. Le texte, et cela en fait une de ses curiosités, est inachevé. Il prend fin pendant la lutte à mort entre Auguste et Marc Antoine en 32 av. J.-C., avec ces mots: «La suite au prochain numéro.» Pourtant, rien ne paraîtra sur l’histoire de l’empereur jusqu’à sa mort en 14.
Pourquoi cette fin brutale? Deux hypothèses existent. Alexandre Dumas aurait manqué de documents historiques ou alors l’histoire se serait avérée être un mauvais filon. Alain Chardonnens penche toutefois pour une autre idée, plus séduisante: «Selon sa biographie, Alexandre Dumas entretenait cet été-là une liaison soutenue avec une actrice hongroise de 23 ans.» L’écrivain aurait été transcendé par cette relation et aurait délaissé son travail.
Ce n’est pas la seule particularité du texte. Octave Auguste évoque la déliquescence de la république et l’avènement de l’empire romain, autrement dit d’une dictature. «Ce n’est pas politiquement correct», souligne Alain Chardonnens. L’histoire d’Auguste a notamment été récupérée par Mussolini, qui se considérait comme son héritier. Aujourd’hui encore, alors qu’on fête les deux mille ans de la mort d’Auguste, les commémorations se font discrètes, tant le contexte idéologique est marqué.


Fable politique
Pour Alain Chardonnens, le texte vaut la peine d’être lu, notamment parce qu’il évoque des problématiques contemporaines. «C’est une fable politique», commente-t-il. L’historien perçoit la même course au pouvoir, les mêmes tentatives de se débarrasser de ses rivaux dans la présidentielle aux Etats-Unis en 2008, la bataille pour la présidence de l’UMP en France ou encore les méthodes plutôt radicales d’un Poutine en Russie.
Si les faits historiques sont exacts, certains épisodes sont romancés. «Dès qu’un élément plaît à Dumas, il brode», explique Alain Chardonnens. Ainsi, la manière dont Marc Antoine cède aux charmes de Cléopâtre ou encore la bataille contre les Parthes sont des événements particulièrement développés.
Alexandre Dumas veille aussi à laisser planer le suspense à la fin de chaque chapitre. Bien avant les séries télévisées, il a compris comment susciter la curiosité et fidéliser son public.
Le rythme de parution est soutenu avec, chaque semaine, un nouvel épisode et ce pour quatre ou cinq récits simultanés. Le résultat s’en ressent. «C’est souvent du brut, explique Alain Chardonnens. Dumas écrit vite, écorche les noms. J’ai notamment corrigé des fautes d’orthographe.» Le texte a parfois dû être remanié pour des besoins de compréhension. Le tout est bien évidemment dûment signalé.

 

----------------------

 

Alain Chardonnens a toujours un livre en tête


Alain Chardonnens est loin d’en être à son coup d’essai. Avant Octave Auguste, il a chapeauté la publication de La terreur prussienne, un autre texte d’Alexandre Dumas, également paru dans la collection Littérature classique des Editions L’Harmattan. Ce roman n’est pas un inédit, mais il avait sombré dans l’oubli.


Barack Obama, deuxième passion
Alain Chardonnens pratique son activité d’historien politique, comme il la définit lui-même, à ses heures perdues. «Certains font de la fanfare. Moi, pour m’aérer l’esprit, j’aime bien écrire une demi-page par jour. Cela permet de faire tomber toutes les tensions.»
La recherche de perles oubliées, comme Octave Auguste, n’est qu’un aspect de son travail d’écriture et de publication. Outre Dumas, Alain Chardonnens nourrit une passion pour un autre personnage: Barack Obama. Le Fribourgeois a traduit certains discours du président des Etats-Unis, un travail qu’il poursuit aujourd’hui. Toujours en quête de curiosités, il avait également révélé les origines fribourgeoises présumées du président.
Une revue de presse sur l’élection d’Alain Berset au Conseil fédéral ou encore une compilation des discours de François Hollande pendant la campagne présidentielle française sont d’autres exemples de l’activité débordante d’Alain Chardonnens. «J’ai toujours des projets dans la tête», confesse-t-il.


Son voyage en Suisse
Tout de suite après la parution d’Octave Auguste, il s’est lancé dans une nouvelle bataille, la publication des Impressions de voyage en Suisse d’Alexandre Dumas. «L’écrivain décrit ce peuple de bons bergers et relate beaucoup d’anecdotes», s’enthousiasme Alain Chardonnens pour qui «c’est encore le meilleur guide touristique deux cents ans plus tard». Le texte a déjà été publié, mais il n’est plus disponible en librairie. Alain Chardonnens prévoit une édition annotée.  
Son activité principale demeure toutefois l’enseignement de l’histoire et de la sociologie. Quand il ne voyage pas sur les traces d’Alexandre Dumas, le quarantenaire prépare sa 18e rentrée, qui aura lieu dans quelques jours. DM


 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.