Une fête pour réapprendre la bénichon aux Fribourgeois

| mar, 26. aoû. 2014
Du 19 au 21 septembre, la Bénichon du Pays de Fribourg s’arrête en Gruyère. La fête vise une clientèle hors canton, mais aussi les Fribourgeois sans racines agricoles. Marché-concours et fête de lutte sont au programme.

PAR JEAN GODEL

A Bulle, en Gruyère, la Bénichon du Pays de Fribourg sera chez elle, du 19 au 21 septembre. Pour sa deuxième édition, après Fribourg l’an dernier et avant la Singine en 2015, la manifestation vise la barre des 20000 visiteurs (15000 en 2013). C’est en tout cas le chiffre prononcé hier en conférence de presse par le conseiller national et industriel bullois Jean-François Rime, président du comité d’organisation.
Le but principal de la manifestation (dont l’Association des produits du terroir du Pays de Fribourg est garante) est de faire connaître la bénichon au-delà du canton, mais aussi des Fribourgeois eux-mêmes, toujours plus nombreux à n’avoir aucun lien personnel avec cette tradition. Le programme dévoilé hier met donc les petits plats dans les grands pour donner l’occasion de vivre cette fête si fribourgeoise.

Gastronomie
La bénichon, c’est d’abord un menu. Gargantuesque, on le sait. Il sera servi à Espace Gruyère dans un «Espace gourmand» de 500 places assises. On pourra y déguster, tout ou en partie, le fameux menu, et ce non-stop de 11 h à 23 h samedi et dimanche, de même que vendredi soir. «Des portions enfants sont prévues», précise Jean-François Rime.
Par ailleurs, quinze restaurants partenaires de toute la Gruyère (réservations possibles via le site internet de la bénichon) se sont associés et pro-poseront le menu traditionnel durant le week-end. Comme l’Espace gourmand, ils ont signé une charte par laquelle ils s’engagent à privilégier les produits du terroir fabriqués par des artisans fribourgeois. Histoire de retrouver le goût authentique d’une nourriture locale.
Cette charte énumère ainsi le menu par le détail, cadre la présentation des plats et fournit les recettes de base. Elle impose aussi que des vins fribourgeois soient proposés. Elle laisse toutefois la possibilité d’offrir quelques spécialités gastronomiques de la région, mais dans le respect de la tradition fribourgeoise. Amis d’exotisme culinaire, passez votre chemin!

Artisanat
L’autre cœur de la fête sera le Marché du terroir, sur la place du Marché, avec sa trentaine d’artisans, tous Fribourgeois, actifs dans le domaine de la gastronomie. Les démonstrations ne manqueront pas: fabrication de fromage et confection de produits artisanaux, mais aussi broderie, dentelle, patois ou encore fabrication de cloches.

Marché-concours
Espace Gruyère accueillera une ferme agricole avec tous ses animaux – on pourra même s’essayer à la traite des vaches. Mais la grande originalité de cette édition est la présence à Espace Gruyère, samedi, du 115e Marché-concours de Bulle, le marché-exposition de référence en Suisse pour les taureaux laitiers. Une véritable aubaine, se réjouit Jean-François Rime: «Le Marché-concours a traditionnellement lieu en semaine. Mais cette année, pour le dynamiser, ses organisateurs avaient décidé de le déplacer au samedi 20 septembre.»
Plutôt que d’y voir une collision de dates, tout le monde a compris l’intérêt mutuel qu’il y avait à associer les deux manifestations, lesquelles s’appuient chacune sur une même tradition agricole. Les visiteurs de la bénichon pourront donc accéder librement au Marché-concours. «Cette année, on y mangera le menu de bénichon plutôt que des saucisses», résume Jean-François Rime.
Le président laisse aussi entendre que quelques troupeaux venus des alpages pourraient défiler à Bulle ce week-end-là. Mais vu la météo de l’été, il n’est pas dit qu’ils pourront attendre la mi-septembre.

Fête de lutte
Autre bienfait du Marché-concours: la tenue, samedi après-midi à Espace Gruyère, d’une fête de lutte en bonne et due forme, organisée par le Club de lutte de la Gruyère dans le cadre du marché taurin. Cerise sur le gâteau: à 13 h 15 aura lieu le baptême du taureau de la Fête fédérale de lutte Estavayer 2016. Et pas par n’importe qui puisque c’est Matthias Sempach en personne qui officiera. Oui, le roi de la Fête fédérale de lutte 2013, à Berthoud!

Mais encore…
Jeudi soir, la bénichon commencera comme il se doit par un loto rapide doté de 12000 francs de prix.
Les familles ne seront pas oubliées avec, samedi, un atelier de fabrication de biscuits et de bricolage pour les 6-10 ans et leurs parents. Un parcours didactique sur la bénichon avec concours, organisé par la Jeune Chambre internationale de la Gruyère, promènera les participants dans les rues de Bulle. A noter aussi, vendredi, des visites de classes primaires et enfantines (avec 300 inscrits, elles sont déjà complètes).
Devant Espace Gruyère trônera la grande balançoire de la bénichon, indispensable à la fête au même titre que les ponts de danse – il y en aura deux, un sur chaque site (place du Marché et Espace gourmand). La fête se prolongera tard dans la nuit puisqu’à Espace Gruyère, les bars seront ouverts jusqu’à 3 h, samedi et dimanche. Quant à la musique, elle sera omniprésente, avec une vingtaine d’ensembles de la région au programme, dont les Battants, les sonneurs de cloches de La Roche.
Dimanche matin enfin, la messe chantée en patois sera célébrée en l’église Saint-Pierre-aux-Liens. Les textes en français seront projetés sur un écran. A noter que toutes les animations au programme seront gratuites.

Côté pratique
De 9 h à 18 h, samedi et dimanche, un bus navette «rétro» (et gratuit) reliera tous les quarts d’heure la place du Marché et Espace Gruyère, avec halte à la gare. Pour le reste, les bus Mobul circuleront selon l’horaire et au tarif habituels – la ligne 2 Vuadens-Morlon s’arrête devant Espace Gruyère. Quant aux automobilistes, ils sont priés d’éviter le centre et d’emprunter les onze parkings de la ville, dont trois gratuits autour d’Espace Gruyère.
Enfin, puisque la manifestation s’adresse aussi aux non-Fribourgeois, neuf hôtels de la région proposeront une offre spéciale à prix préférentiel. Les réservations peuvent se faire via le site internet de la bénichon.


Infos, programme et réservations sur www.benichon.org

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.