Appenzell et le Liban pour dépayser les papilles

| jeu, 23. oct. 2014
La 15e édition du Salon suisse des goûts et terroirs ouvre dans six jours. Le Liban, Appenzell et les parcs suisses en sont les hôtes de marque. Pas moins de 40000 visiteurs sont attendus.

PAR SOPHIE ROULIN

Le Salon suisse des goûts et terroirs affiche sa volonté d’élargir encore son horizon. Pour sa 15e édition, la manifestation emmènera les 40000 visiteurs qu’elle attend à Espace Gruyère, du 29 octobre au 2 novembre, à la découverte des saveurs libanaises, mais aussi des différents paysages gustatifs helvétiques, notamment ceux d’Appenzell. Doté d’un budget de près d’un million de francs, le salon bénéficie d’une «notoriété toujours grandissante», selon son président, le Valaisan Christophe Darbellay, qui présentait hier le menu du salon à la presse.

Quelques nouveautés
Un petit nouveau s’est glissé parmi les traditionnels Ateliers du goût. Accompagnés d’Alessandra Roversi, présidente du groupe Léman de Slow Food, les participants découvriront le salon sous un angle différent. Au choix, cinq parcours guidés placés sous quatre thématiques: la fermentation, les conserves, les épices et les fruits (programme et inscriptions sur www.gouts-et-terroirs.ch).
Autre nouveauté, un espace sans gluten trouvera sa place au 1er étage du centre polyvalent bullois. Cinq exposants spécialisés et un restaurant démontreront que les allergies ne devraient pas empêcher le plaisir du goût. «Sur notre site, un onglet permet de trouver les artisans proposant des produits sans gluten», souligne Marie-Noël Pasquier, directrice du salon. Une table ronde autour de cette allergie est aussi inscrite au programme, le 1er novembre.

Le Liban
Petit pays méditerranéen – sa superficie représente un quart de celle de la Suisse – le Liban est l’hôte d’honneur étranger de ce Salon des goûts et terroirs. Promue par une diaspora importante, sa gastronomie est assez largement connue, notamment le mezzé et les baklavas. Un restaurant proposera des recettes traditionnelles. Géré par l’entreprise SAME, de Nyon, le stand libanais sera aussi l’occasion de découvrir les vins de cette région, considérée comme le berceau de la viticulture.

Appenzell
Et c’est l’un des plus petits cantons qui est l’invité de marque suisse: Appenzell Rhodes-Intérieures. Avec ses 172 km2, il est dix fois plus petit que Fribourg. Il n’en compte pas moins de nombreuses spécialités gustatives, dont plusieurs bières spéciales, une liqueur à base d’herbes, le fameux Bärli-Biber ou encore une réplique appenzelloise du bœuf de Kobé nippon. Sans oublier l’appenzeller, fromage qui ne dévoilera sans doute pas son secret à Bulle.

Les parcs suisses
Autre invité helvétique: les parcs et leurs produits labellisés, «ambassadeurs culinaires des magnifiques paysages ruraux de notre pays», comme les a présentés Stefan Müller-Altermatt, président des Parcs suisses.
Quelque 600 produits issus de 11 parcs ont été labellisés ces dernières années. Une partie d’entre eux pourront être dégustés sur le stand. Une virée ludique sera également proposée à leur découverte. Quant au restaurant Les Saveurs des Parcs, géré par l’Hôtel Cailler et son chef Jean-Marie Pelletier, il revisitera quelques plats traditionnels issus des parcs suisses.

Swiss backery trophy
Le concours national des boulangers-pâtissiers occupera à nouveau une place centrale dans le Salon des goûts. «Les objectifs de qualité et d’authenticité voulus à la création du Swiss backery trophy restent les mêmes», a souligné Nicolas Taillens, responsable de cette 6e édition du concours.
Les 26 cantons suisses y seront représentés à travers 1300 produits. Un jury de 280 experts les départagera. Les apprentis seront aussi impliqués puisqu’ils réaliseront chaque jour des démonstrations publiques durant lesquelles ils revisiteront les spécialités traditionnelles de leur région. Une façon de promouvoir leur métier auprès des jeunes.

Arène gourmande
Animation reine depuis plusieurs éditions, l’Arène gourmande accueillera personnalités et grands chefs (Pierrot Ayer, Damien Germanier, Franck Giovannini, Bernard et Guy Ravet) prêts à dévoiler quelques secrets culinaires. Le président de la manifestation, Christophe Darbellay, s’est amusé à compter combien de points Gault & Millau allaient défiler dans l’arène en cinq jours: le chiffre se monte à 120.

Côté pratique
Le salon est ouvert du mercredi au samedi, de 10 h à 22 h, et le dimanche, de 10 h à 17 h. Le parcours compte 280 exposants et 17 pintes régionales et thématiques. Les organisateurs conseillent d’utiliser les transports publics, même si des parkings desservis par des navettes payantes seront mis en place.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...