Farvagny 2014 doit combler un trou de 220'000 francs

| lun, 27. oct. 2014
La météo exécrable de l'été dernier aura été fatale au premier Giron cantonal des jeunesses fribourgeoises qui affiche pour l'heure un déficit de 220'000 francs sur un budget total de 2,35 millions de francs. Un appel aux donateurs a été lancé.

Sur RadioFr, le président du giron Vincent Neuhaus a notamment expliqué que la météo maussade a entraîné la baisse de la dépense moyenne par visiteur – 20 francs au lieu des 30 francs budgétisés. Ce alors même que le nombre de visiteurs a été largement supérieur aux attentes (115'000 au lieu de 80'000 espérés).

Commentaires

Un tel budget pour une seule manifestation était d'avance beaucoup trop élevé pour une première fois... Et un programme trop ambitieux ainsi que des principes de paiement qui n'ont pas porté les fruits... Pourquoi changer quand d'autres cantons fonctionnent plus simplement et sans démesure??? Amicalement désolé. Ancien vice président de Giron.
Trop de problèmes de gestion et un président trop inexpérimenté et qui plus est secondé par son père et son cousin ... Pas forcément l'idéal pour confronter des idées avec d'autres et surveiller les comptes.
Quand tu paies 50.- pour une soirée mexicaine nulle, je ne vois pas pourquoi je paierais encore 40.-, comme écrit sur le site, pour rien! Et je pense qu il fallait voir encore plus grand! Ironique.
Quelle est dure, l'école d'organisateurs! Il fit un temps que les plus mauvais présages n'auraient pu imaginer. Courageux vous n'avez pas abandonné. Vous méritez d'être soutenus
Je pense plutôt que les 45 minutes d'attente le samedi soir aux caisses de recharge du nouveau système de badge prepay on a découragé plus d'un. On aurait bien voulu recharger mais on a préféré aller boire un verre en ville de Bulle.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...