Nouveau record de visites et refonte du circuit

| sam, 20. déc. 2014
La Maison Cailler a accueilli jeudi son 400000e visiteur de l’année: un record. Le circuit de visite sera entièrement repensé. Fermé en mars, le site proposera sa nouvelle formule pour Pâques.

PAR THIBAUD GUISAN

C’est un cap symbolique. Jeudi, la Maison Cailler a franchi pour la première fois la barre des 400000 visiteurs annuels. Avant même la fin 2014, le site touristique de Broc établit un nouveau record de fréquentation, avec déjà 14000 visiteurs de plus qu’en 2013. «Ça dépendra de la météo et de l’enneigement, mais on devrait atteindre 410000 entrées d’ici à la fin décembre», estime Fleur Helmig, directrice de la Maison Cailler.
Le site a accueilli chaque année davantage de public: 287000 personnes en 2010 (d’avril à décembre), 350000 en 2011, 362000 en 2012 et 386000 en 2013.


Numéro 2 en Suisse
En 2011, la Maison Cailler avait dépassé le château de Chillon pour devenir l’attraction touristique la plus visitée de Suisse romande. Depuis 2013, le site de Broc est la deuxième destination du pays, derrière le Musée des transports de Lucerne (plus de 500000 entrées), mais devant la fondation Beyeler à Riehen (334000 visiteurs l’an dernier). «Nous sommes numéro 2 en Suisse, sans compter les zoos, précise Fleur Helmig. La barre des 400000 visiteurs n’était pas un but fixé, mais c’est une belle récompense pour tout le travail accompli. L’objectif principal reste de fournir une expérience de qualité à nos visiteurs.»
La météo maussade de l’été participe à ce nouveau record: sur 400000 visiteurs, 120000 sont venus à Broc entre juillet et août. «On a accueilli près de 2000 visiteurs par jour, détaille la directrice. Plusieurs musées ont enregistré de bons chiffres à cette période. Après l’été, on savait qu’on allait atteindre la barre des 400000 visiteurs.»
Pour le reste, le succès de la recette de Broc est connu: «Il y a le patrimoine Cailler, le produit chocolat et la région, énumère Fleur Helmig. Pour les Suisses, c’est une destination pour une sortie en famille. Pour les étrangers, la région représente bien notre pays: un château, du fromage et du chocolat. Nous avons également de très bonnes collaborations avec les acteurs touristiques de la région.»


Fermé pour transformation
La Maison Cailler n’entend pas se reposer sur ses lauriers. Ouvert en avril 2010, le site aura cinq ans. Cet anniversaire coïncidera avec la rénovation du circuit de visite. A cet effet, la Maison Cailler fermera durant presque tout le mois de mars pour rouvrir avant Pâques. «L’expérience que nous proposons mérite une mise à jour, estime Fleur Helmig. Car le défi est de maintenir notre attractivité. Le contenu sera retravaillé, le de-sign revu et nous ferons appel aux nouvelles technologies d’information. L’idée est de proposer un parcours plus didactique et ludique de quarante-cinq minutes à une heure. Nous voulons créer des interactions avec les réseaux sociaux, et, par exemple, proposer des moments pour des photos durant la visite.»
Les flux de visiteurs sur le site seront également repensés. «Il faudra aussi proposer des distractions aux gens pendant le temps d’attente.» En revanche, la visite se terminera toujours par une dégustation, assure la responsable. L’investissement nécessaire à cette rénovation complète n’est pas dévoilé.


En russe et en arabe
Autre nouveauté: des visites seront proposées en russe et en arabe, après le chinois introduit en 2011. «Depuis deux ans, nous accueillons de plus en plus de visiteurs venant des pays du Golfe, constate Fleur Helmig. Ils séjournent autour du lac Léman l’été. De même, les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) commencent à être plus représentés.» Des tours opérateurs, principalement avec des touristes chinois, commencent d’ailleurs à s’arrêter à Broc. «Traditionnellement, ils se contentent de Lucerne, Interlaken et de la Jungfrau. Mais ce circuit commence à être saturé et des tours opérateurs cherchent des alternatives. Le binôme château de Chillon-Maison Cailler en est une.»
La moitié des visiteurs reste tout de même suisse, avec une forte majorité de visiteurs romands (environ 70%). Du côté des touristes étrangers, les Français sont les plus nombreux dans l’absolu.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.