David Sauvignet quitte La Table

| mar, 06. Jan. 2015
Quelques semaines après avoir décroché sa première étoile dans le Guide Michelin, La Table de l’Hôtel du Sapin à Charmey se sépare de son chef. David Sauvignet rend son tablier.

PAR YANN GUERCHANIK

«Il nous a fait part de sa décision dix jours avant de recevoir la distinction, se désole Michel Volet. C’est un énorme regret.» Le président du conseil d’administration de Charmotel S.A. l’assure: «Son départ n’est pas lié à un changement d’établissement. Il souhaite faire un break, se retirer un temps du monde de la cuisine.»
Dans ces conditions, des changements vont s’opérer. «Avec David Sauvignet, nous aurions poursuivi sur notre lancée. Mais les récompenses appartiennent au chef: s’il part, elles s’en vont avec lui. Nous avons donc profité de l’occasion pour nous remettre en question.» Dès février, un nouveau concept de brasserie-rôtisserie va être inauguré en lieu et place du restaurant gastronomique. «Nous partons du principe qu’il manque un restaurant axé viande dans la région.»
Des modifications concerneront également la pizzeria-vinothèque La Poya. «Elle sera davantage orientée vers le haut de gamme», indique Michel Volet. L’hôtel-restaurant rééquilibre donc son offre en matière de gastronomie avec, d’un côté, un pas vers le «tout public» et, de l’autre, un saut vers le haut du pavé.


Trop de bonnes tables?
Avec quatre restaurants affichant 15 sur 20 au dernier GaultMillau (La Table, Les Quatre saisons de l’Hôtel Cailler à Charmey, La Tour à Châtel-sur-Montsalvens et La Pinte des Mossettes à Cerniat), la vallée de la Jogne ne manque pas de bonnes tables. Trop pour une si petite région? «C’est peut-être un peu beaucoup», confie Michel Volet.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.