L’arsenal de Bulle garde de la place pour une école

| sam, 24. Jan. 2015
Les modifications du PAD de l’arsenal ont été mises à l’enquête. Une place a été ménagée pour une éventuelle école. Les travaux doivent débuter cette année encore.

PAR SOPHIE MURITH

Le nouveau visage du site bullois de l’arsenal s’esquisse peu à peu. Avec la mise à l’enquête des modifications apportées au Plan d’aménagement de détail (PAD), accepté en juin 2014, son propriétaire, la société City West, imprime sa marque sur le projet. Par rapport au projet initial, lancé par Michel Cailleau, le quartier a été recentré sur les fondamentaux: la mixité emploi-logement et des pôles de vie urbaine. Une nette préférence va donc aux habitations, avec un potentiel de 750 habitants pour 400 postes de travail, en admettant l’implantation d’une école.
Car ce nouveau PAD tient compte de la volonté communale d’éventuellement y implanter un établissement scolaire. «D’ici à 2020, deux nouvelles écoles devront être ouvertes: une au Terraillet et l’autre à l’ouest de la ville, rappelle Yves Menoud, syndic de Bulle. Nous avons été approchés par City West pour savoir si nous étions intéressés. Nous n’en sommes qu’au stade des discussions.»


Exit l’EMS et la clinique

Selon le syndic, un calcul de rentabilité devra être établi avant de décider si le futur bâtiment devra être construit par la commune ou être loué à un promoteur privé. «Des terrains à la Pâla pourraient aussi convenir ou dans le futur quartier de la gare.»
Inscrits dans le premier projet, le centre de réadaptation et l’EMS n’ont pas été conservés. La halle Landi, dorénavant nommée halle de la Pâla, ne s’apprête plus à abriter un centre ludo-sportif, mais des activités davantage à caractère commercial. Reste la possibi-lité d’implanter un hôtel, le même bâtiment pouvant aussi loger des activités industrielles légères ou tertiaires.
«Le résultat de ce PAD est le fruit d’un travail intensif avec l’aide de cinq bureaux d’architectes, d’un paysagiste, d’un urbaniste et de divers ingénieurs», explique Xavier Jeanneret, directeur général de Privera Construction Management SA, spécialisée dans le développement de projets urbains.
Elle a été mandatée par City West, après sa reprise du site en février 2014, pour piloter, conduire et accompagner le développement du quartier jusqu’au lancement des travaux.
«Plutôt que de serrer un parc entre des bâtiments, nous avons voulu installer ceux-ci dans un parc», précise Xavier Jeanneret. Les voitures seront absentes du quartier, grâce au parking souterrain.
Une voie cyclable et piétonne permettra de traverser le quartier depuis la rue St-
Joseph. «Une centrale de vélos électriques devrait aussi y prendre place», annonce Xavier Jeanneret. «Dans les grandes lignes, le PAD respecte les demandes des voisins et des services de l’Etat.»


Une mixité bienvenue
Eric Pichonnaz, architecte de ville, relève l’importance de la mixité des activités dans un quartier qui ne se trouve pas au centre-ville. «En offrant aux habitants du lieu des commerces de proximité, l’impact négatif sur la mobilité de la zone est limité. Des combinaisons d’usage naissent également. Une école impliquera l’aménagement d’espaces extérieurs.»
L’architecte met en avant le «caractère renforcé» du site. «Il y a presque eu un saut quantique par rapport à l’ancien PAD.» L’échelle du bâti, son emprise au sol, a diminué comme l’impact du trafic engendré. «Une solution de mobilité est étudiée et elle sera bientôt conventionnée avec les promoteurs.»
Selon Eric Pichonnaz, le nouveau PAD tire le meilleur parti du site, quand bien même il doit tenir compte de nombreuses contraintes: économiquement, la reprise de l’arsenal en chantier, la halle Landi protégée et la prise en considération des intérêts publics avec l’éventuelle école et la mobilité.
Les options d’implantations spécifiques – école, hôtel ou bâtiment dévolu à l’artisanat –  resteront ouvertes jusqu’au mois de juin 2015. «Dès lors que l’affectation des bâtiments sera connue, les coûts du projet seront définis plus clairement», note Xavier Jeanneret.
City West à l’intention de déposer au fur et à mesure les diverses autorisations de construire afin de démarrer les travaux des nouveaux bâtiments en septembre 2015.

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.