La fin du pont du Gottéron

Images. La Gruyère, en partenariat avec les ar­chi­ves de la Radio Télévision Suisse, présente un do­cument d’archives consacré au canton de Fribourg. Aujourd’hui: la démolition du pont du Gottéron.

En juin 1960, le nouveau pont du Gottéron est inauguré. Cette structure en béton armé remplace un pont suspendu, réalisation de bois et de fer, construit au XIXe siècle. Des journalistes de la télévision se trouvent sur place au moment de la démolition de l’ancien ouvrage et les images qu’ils tournent sont époustouflantes: un ouvrier est en train de détacher les traverses qui constituaient le tablier du pont suspendu. Il se balance, sans aucune protection, 76 mètres au-dessus du vide… On doit le premier pont du Gottéron à l’ingénieur Joseph Chaley, qui avait déjà réalisé en 1840 le Grand Pont suspendu de Fribourg. Plus léger, moins imposant, le pont du Gottéron mesure alors 151 mètres de long. En 1909,
un terrible accident marquera les mémoires: un camion lourdement chargé tombe dans le vide, après l’effondrement des traverses. Cet accident va conduire à la construction du pont de Pérolles, afin de permettre le passage des poids lourds. La fiabilité des ponts suspendus, très en vogue au XIXe siècle, est progressivement remise en question. Lorsque le remplacement du pont du Gottéron est mis à l’ordre du jour, dès 1954, le choix se porte sans grande surprise sur un ouvrage avec voûte en béton. Il faudra attendre le pont de la Poya pour voir un autre type de pont, à haubans, marquer le paysage de Fribourg. Un document dont le son s’est perdu. Mais dont les images restent uniques. GRU

Voir la vidéo

Vous pouvez voir ce document sur www.lagruyere.ch (voir sous Séquences d’archives) et découvrir d’autres archives des années 1954 à nos jours sur le site www.rts.ch/archives
 

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Accident mortel à la Dent de Lys

Samedi, en fin de journée, un Vaudois âgé de 50 ans a perdu la vie, à la suite d'un accident de montagne dans la région de la Dent de Lys. D'après les premières investigations, il aurait chuté d'environ 200 mètres depuis une arête exposée, indique la police dans son communiqué.