Le Grand Conseil rejette l'initiative "Pour un centre cantonal de natation"

| jeu, 12. fév. 2015
Jeudi matin, les députés fribourgeois ont opté à une large majorité pour le contre-projet du Gouvernement qui renforce le soutien de l'Etat aux infrastructures sportives, aquatiques et autres, d'une certaine importance.

Pour les députés comme pour le Conseil d'Etat, l'initiative a le défaut de forcer l'Etat à construire à ses frais un centre cantonal de natation. Or son action ne saurait se limiter à une discipline sportive ni à un seul centre, estiment-ils. Le contre-projet du Gouvernement, lui, permet un développement équilibré des différentes infrastructures sportives sur l'ensemble du territoire cantonal.

Pour ce qui est spécifiquement des piscines, les députés ont toutefois modifié le contre-projet du Gouvernement en fixant, dans la Loi sur le sport, le montant des subventions accordées par l'Etat: ce sera 15 millions de francs pour une piscine de niveau intercantonal ou national (50m) et 6 millions pour des piscines de niveau cantonal (25m).

Quant à eux, les inititants se donnent le temps de la réflexion pour décider du retrait ou non de leur texte.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...