Les cerfs traversent la route

| ven, 20. fév. 2015
Les gardes-faunes lancent l’alarme: ces derniers jours, plusieurs cerfs ont été heurtés par des voitures dans la région, heureusement sans faire de blessés graves.

«Nous avons eu sept ou huit animaux morts en quinze jours», signale Michel Pharisa. Deux secteurs sont particulièrement dangereux: à la sortie d’Epagny, en direction d’Enney, au lieu-dit La Berau-ta, et la route de Pra-Riond, entre Broc et La Tour-de-Trême, vers la déchetterie de La Tour.
Le danger, particulièrement marqué dès la tombée de la nuit, vient essentiellement du fait que les cerfs traversent la route pour se nourrir: à Saussivue, par exemple, la neige a fondu sur le talus ensoleillé, alors que le sol reste gelé de l’autre côté.
Michel Pharisa rappelle qu’un mâle adulte peut atteindre 200 kilos et qu’il risque donc de causer d’importants dégâts.
Les automobilistes sont invités à lever le pied, en particulier dans l’obscurité, comme le demande d’ailleurs la signalisation en place. Le problème est en outre accentué par les curieux qui, en voulant observer de près les animaux, les effraient. Mieux vaut donc ne pas chercher à les approcher, rappellent les gardes-faunes.

Commentaires

Merci aux gardes faunes pour le travail qu'ils effectuent. Et merci aux personnes voulant regarder ces magnifiques animaux d'arrêter aussi d'aller faire la procession du côté des Marches à Broc..... et ceux qui ont des chiens veuillez les attacher... Respecter la nature et les animaux voilà ce qui est beau.... ABE

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...