65,8 millions pour le nouveau bâtiment de l'Agroscope

| mer, 18. mar. 2015
Le Grand Conseil a voté à l'unanimité mercredi un crédit de 65,8 millions de francs pour construire un nouveau bâtiment pour accueillir l'Institut des sciences en denrées alimentaires (IDA) d'Agroscope.

Agroscope doit transférer l'IDA de Berne Liebefeld vers son site de Posieux selon un accord de principe entre le canton de Fribourg et la Confédération. Le Conseil fédéral devrait donner son feu vert formel en mai et les Chambres fédérales dans la deuxième moitié de 2015. Les travaux pourraient débuter en 2016 pour un déménagement dès 2018.

Le site d'Agroscope à Posieux, qui compte déjà des activités de l'Institut des sciences en production animale (IPA), se verra ainsi renforcé par l'arrivée de 170 collaborateurs. Au-delà, le gouvernement fribourgeois voit dans ce transfert l'opportunité de renforcer le canton comme acteur clé de la filière agroalimentaire en Suisse.

A la suite de ce regroupement, l'Etat veut développer le site dans le sens d'un campus dédié à l'agriculture, à l'agroalimentaire et à leurs domaines connexes. Pour valoriser les connaissances issues de la recherche, des start-up pourraient s'y implanter.

Le canton assurera la construction du bâtiment et le louera à la Confédération. Celle-ci, propriétaire du terrain, accordera au canton un droit de superficie gratuit. Et elle lui versera après 25 ans une indemnité correspondant au solde du montant à amortir.

La nouvelle construction sera située à proximité du bâtiment actuel de la station agronomique d'Agroscope. Le projet sera complété par une route de liaison pour renforcer les collaborations entre l'Agroscope et l'institut agricole de Grangeneuve. ATS

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...