La grève est déjà suspendue à la crèche de l'HFR

| mar, 31. mar. 2015
Le Syndicat des services publics réagit à la décision du Gouvernement de rompre toute discussion. Il juge légitimes les deux grèves, celle de Marsens qui a pris fin comme celle de la crèche de l'HFR, lancée ce matin. Dans l'attente de réponses, il accepte cependant de suspendre cette dernière.

Peu après l'annonce du Gouvernement de mettre fin aux discussions avec le SSP, ce dernier réagit. Il juge en effet ses deux actions légitimes, invoquant que «le droit de grève fait partie des droits humains fondamentaux». Dans le cas de la Buanderie de Marsens ou de la crèche de l'HFR, il estime qu'il s'agissait d'un «moyen de dernier recours». Par ailleurs, poursuit le SSP dans un communiqué, «les grèves ont été décidées démocratiquement lors d'assemblées, par une large majorité des salariés concernés».

La grève à la crèche, lancée mardi matin, est pourtant déjà suspendue, indique le SSP. «Le personnel en lutte attend une réponse de la part du Conseil d'Etat d'ici le vendredi 17 avril. En fonction de cette réponse, il se prononcera sur la suite de sa mobilisation.»

Enfin, le SSP souhaite que les discussions concernant l'avenir du personnel de la Buanderie de Marsens soient finalisées. Elles étaient en effet sur le point d'aboutir le 13 mars dernier.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses