Le Conseil d'Etat déterre la hache de guerre face au Syndicat des services publics

mar, 31. mar. 2015
Le Gouvernement met un terme aux discussions avec le Syndicat des services publics (SSP) à la suite du lancement, mardi matin, d'une grève à la crèche de l'HFR. Le dialogue est également rompu avec le syndicat dans le cadre de la Buanderie de Marsens.

Le 13 mars, le problème semblait sur le point d'être réglé entre les grévistes de la Buanderie de Marsens, soutenus par le SSP, et le Conseil d'Etat. Ce dernier proposait, entre autres, d'assurer aux collaborateurs licenciés un même salaire annuel brut. La grève était d'ailleurs suspendue et le travail avait repris.

Coup de théâtre, mardi: dans un communiqué, le Conseil d'Etat annonce qu'il rompt toute discussion avec le SSP. Une décision qui intervient alors que le SSP vient de lancer une deuxième grève, à la crèche de l'HFR. Le Gouvernement lui reproche d'avoir «initié et soutenu un mouvement de grève dans deux entités de l'Etat, les deux fois sans discussion préalable». Il estime dès lors que le «SSP a rompu le partenariat social». Se basant sur la Loi sur le personnel de l'Etat, le Gouvernement estime que la grève «n'est autorisé qu'en dernier recours, lorsque toutes les autres démarches n'ont pas abouti».

Dans son communiqué, le Conseil d'Etat se dit «choqué par le fait qu'une structure d'accueil de la petite enfance soit utilisée dans le cadre d'une grève pour tenter d'imposer des revendications». Il précise enfin que dans le cas de la crèche comme dans celui de la Buanderie, il appliquera les dispositions de la Loi sur le personnel. A Marsens, des propositions seront faites directement à chaque collaboratrice et collaborateur individuellement dans les jours qui viennent, conclut-il.

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...