Le retour en bloc de la commission d'aménagement

| mar, 17. mar. 2015

Lundi, le Conseil général bullois a réélu les 9 membres de la commission d'aménagement. En novembre, cette dernière avait démissionné en bloc. Des "échanges constructifs" ont eu lieu avec l'Exécutif, qui ont convaincu les membres de se réengager.

A la suite de leur démission, les membres de la commission d'aménagement ont rencontré à trois reprises les conseillers communaux. "Après d’importants échanges de points de vue, un dialogue franc a débouché sur des propositions constructives", se félicite le président Martin Rauber.
L'Exécutif a notamment promis d’être plus à l’écoute des préoccupations de la commission. Une rencontre, au minimum une fois par année, sera également instaurée dans le but de définir les stratégies de développement, à l’instar de la Task Force récemment mise en place. "Ces séances de travail définiront les enjeux qui serviront de fil conducteur au cours de la législature. Elles permettront de vérifier l’adéquation entre le plan d’aménagement local et l’évolution des besoins. Le cas échéant, les corrections et modifications nécessaires seront proposées", explique Martin Rauber.
Quant à la Task Force, la commission juge qu'il s'agit là "d'un outil probant qui indique la volonté qu’a l’Exécutif de trouver des solutions pour maîtriser le fort développement actuel." "Nous sommes convaincus que les analyses et les propositions émises à l’occasion de ces ateliers déboucheront sur un concept général dont les conclusions devront servir de fil rouge pour les années à venir." Pour rappel, les conclusions auxquelles aura abouti la Task force seront dévoilées à l'occasion de la séance du conseil général du 18 mai.

Autre satisfaction de la commission d'aménagement: "Le Conseil communal s’est engagé à redéfinir le mode de fonctionnement entre les acteurs liés à l’aménagement de la ville, à savoir lui, la Commission d’aménagement et le Service technique. Dans ce sens, promesse nous a été faite d’être impliqués plus tôt dans les procédures, ceci dans le but de ne plus être une simple commission d’enregistrement comme cela a été souvent le cas par le passé. Cela doit permettre une reprise en main politique des stratégies et des questions d’aménagement, pour répondre d’une manière adéquate et sensible aux préoccupations des habitants de la ville."

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses