Une manifestation pour le personnel de la Buanderie de Marsens samedi à Fribourg

| mar, 10. mar. 2015
La grève se poursuit à la Buanderie de Marsens. A la suite de la réponse du Conseil d'Etat, qui campe sur ses positions, le Syndicat des services publics (SSP) organise ce samedi à 14 heures à l'Esplanade de l'Ancienne gare à Fribourg.

Le SSP conteste principalement le transfert du personnel de Marsens aux Blanchisseries Générales SA (LBG). Selon le Syndicat, le salaire minimum chez LBG est de 3300 francs brut pour un employé non qualifié et de 3550 francs pour un responsable d'équipe. «Pour une partie du personnel de la buanderie de Marsens, les pertes risquent d'être de plus de 1000 francs par mois.», estime le SSP dans un communiqué.

Par ailleurs, le SSP a interpellé Pierre-Yves Mailard «afin qu'il intervienne, en tant que président du Conseil d'Etat vaudois, représentant l'actionnaire principal de LGB, auprès de la direction de LGB pour qu'elle cesse de reprendre les mandats de la buanderie de Marsens (n.d.l.r.: le nettoyage d'une partie du linge durant la grève)». Il estime que cela contribue à briser le mouvement de grève.

Commentaires

C'est bien triste. C'est toujours des économies sur les plus modestes. C'est inacceptable.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un Super Puma en gare de Bulle

Samedi, le trafic ferroviaire a été perturbé en gare de Bulle. «Nous avons engagé un Super Puma pour transporter les mats du futur faisceau de voies dans la zone de Planchy», explique Stéphane Berney, porte-parole de TPF.