Une convention pour le Mémorial Loretan

| sam, 04. avr. 2015
Le projet de Mémorial Loretan a franchi un nouveau cap. La paroisse Bulle-La Tour, propriétaire du terrain des Dousses, a accepté de le mettre à la disposition de la ville de Bulle pour dix ans. Elle a également accepté de financer sa part du mandat d’étude parallèle pour les jardins de la Cité.

PAR XAVIER SCHALLER

La paroisse de Bulle-La Tour va mettre son terrain à la disposition de la commune, pour la réalisation du Mémorial Loretan. Une convention d’utilisation et d’entretien a été signée par les deux parties et ratifiée, mercredi soir, par l’assemblée paroissiale. Cette étape essentielle du projet a été franchie sans encombre: 46 paroissiens ont accepté l’accord et trois ont préféré s’abstenir.
Selon cette convention – valable dix ans et renouvelée tacitement de cinq ans en cinq ans si elle n’est pas dénoncée – la ville prendra en charge tous les frais d’entretien du site. Une location, équivalente à la taxe annuelle d’épuration, sera en outre versée à la paroisse, qui reste propriétaire du sol. «Comme cette parcelle est en zone d’intérêt général, nous ne pouvons de toute façon rien y construire», constate Jean-Bernard Repond, président de paroisse.


MEP des jardins de la Cité
La paroisse Bulle-La Tour va également participer au mandat d’étude parallèle (MEP) des jardins de la Cité – englobant les jardins de Sainte-Croix, des Capucins, du château et le parc du Cabalet. «Les coûts de l’étude seront répartis au prorata des mètres carrés concernés, a indiqué Jean-Bernard Repond.
Ce crédit de 60000 francs inscrit au budget 2015 a suscité quelques discussions. Au nom des Amis de Notre-Dame de Compassion, des réserves ont ainsi été exprimées: «Il faut préserver l’intimité de la communauté Oasis, qui vit au couvent des Capucins, éviter que des gens viennent boire de la bière et faire du chahut.»
Si certains ont salué une ouverture à tous et une sortie «du cocon paroissial», d’autres ont estimé que ce qui appartient à la paroisse doit servir prioritairement aux paroissiens. «De plus, ces jardins doivent former un ensemble avec la chapelle. A la limite, on pourrait y faire des places de parc pour ceux qui vont à la messe.»
Le président a calmé les esprits et précisé qu’aucune décision ne sera prise. «Il ne s’agit, pour l’heure, que d’étudier la manière d’aménager les lieux, en leur conservant leurs caractéristiques de calme et de sérénité. Les Amis de Notre-Dame de Compassion seront évidemment intégrés aux discussions.»


Réserve de 400000 francs
Pour 2014, les comptes affichent un excédent de 2600 francs, après des amortissements pour 112000 francs et une mise en réserve de 423000 francs.
En 2015, 650000 francs seront nécessaires pour la réfection de l’orgue de La Tour-de-Trême et 70000 fr. pour fêter le bicentenaire de l’église Saint-Pierre-aux-Liens et de son orgue. Une exposition au Musée gruérien et la publication d’un livre sont notamment au programme.

 

-------------------

 

La «Chapelle de Secours»
En 1940, l’église de Bulle semblait devenir trop petite pour ses nombreux fidèles, même si la ville comptait moins de 5000 habitants. La paroisse fit donc l’acquisition d’un terrain, du côté du Tirage, en vue d’y construire un nouveau lieu de culte. «La ville se développait alors dans cette direction, avec le quartier de Sciobéret», explique Jean-Bernard Repond. La parcelle fut officiellement nommée «terrain de la Chapelle de Secours». Mais le projet ne se réalisa jamais et elle devient la place de jeux des enfants du quartier. «La famille Dousse, qui vivait là, comptait de très nombreux garçons, se souvient Jean-Bernard Repond, président de paroisse. Ils formaient une équipe de foot redoutable. La parcelle a peu à peu pris leur nom et est maintenant connue en tant que terrain des Dousses.»
Le projet est aujourd’hui d’y établir un mémorial en l’honneur de l’alpiniste Erhard Loretan, un ancien enfant du quartier. La commune se chargerait de l’entretien et a accepté d’y investir 140000 francs. Des donateurs privés devraient fournir une somme équivalente et les travaux débuter ce printemps. XS

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.