Le trou de 510000 francs a été pratiquement comblé pour Farvagny 2014

| mar, 02. juin. 2015
Les comptes du Giron cantonal des jeunesses, en 2014 à Farvagny, peuvent être bouclés. L'organisateur révèle que le manque de liquidités s'élevait à 510000 francs. Grâce à plusieurs mesures, les membres du comité s'acquitteront des 49000 francs restants.

Au fil des mois, le déficit a augmenté. En octobre dernier, on parlait de 220000 francs.

Dans un communiqué, le comité d'organisation donne le détail des différentes solutions trouvées pour combler les 510000 francs: 56000 francs (récolte de dons), 235000 francs (rabais consentis par les fournisseurs), 85000 francs (remise de frais de la part de la commune de Farvagny) et 85000 francs (versés par la Société de jeunesse de Farvagny par le biais de manifestations). Restent 49000 francs à la charge des membres du comité d'organisation qui seront «appuyés, dit le communiqué, par le Société de jeunesse de Farvagny». Ils se sont engagés à rembourser la dette jusqu'au 31 décembre 2016.

Pour rappel, ce premier Giron cantonal avait vu affluer 115000 spectateurs, bien au-delà des 85000 prévus. Le chiffre d'affaires s'est finalement élevé à 3,1 millions de francs, dont 2,3 millions de consommations sur place. Les organisateurs mettent le déficit sur le compte de la météo, coupable d'avoir fait diminuer la consommation par participants et augmenter les charges liées à la mise en place et à la gestion des infrastructures.

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...