Roger Schuwey remet ça

| mar, 06. oct. 2015

Roger Schuwey est impliqué dans une nouvelle affaire de chasse.

Le 3 février dernier, une ordonnance pénale condamnait l’hôtelier et député UDC de La Villette à une peine de vingt jours amendes à 130 francs, avec sursis pendant deux ans, ainsi qu’à une amende de 800 francs pour supplice sur animaux et contravention à la Loi sur la chasse et la protection des mammifères, des oiseaux sauvages et de leurs biotopes.
Les faits remontent au 30 septembre 2014. Lors d’une partie de chasse dans la région du Fochsen, sur la commune de Bellegarde, Roger Schuwey a blessé un chamois de deux balles. Peu après, un troisième tir ratait l’animal. Alors même que le chamois était resté dans son champ de vision, Roger Schuwey a attendu quarante minutes avant de tenter de l’achever d’une quatrième balle. Caramba, encore raté! L’amateur a alors poursuivi l’animal à pied jusqu’à ce qu’il puisse le saisir par les cornes et l’achever enfin d’une balle tirée d’une arme de poing. Et ce pas moins de septante minutes après l’avoir blessé. L’ordonnance du Ministère public précise que le chasseur n’avait sur lui que quatre balles adaptées à la chasse au chamois et qu’il n’avait procédé à aucun tir d’essai de son arme, prêtée par un ami. De plus, il n’a pas rempli le carnet des statistiques.
Mais l’homme avait des antécédents: le 7 novembre 2013, il avait été condamné à quinze jours amendes à 120 francs, soit 1800 francs, pour tirs illégaux sur trois renards en dehors de la période de chasse, et à moins de 100 mètres des habitations les plus proches. Il avait abandonné les trois bêtes, dont l’une encore vivante, dans un sac poubelle devant le centre de collecte de déchets animaux à Broc. Du coup, le sursis de deux ans de cette première affaire a été levé, rendant la peine de 1800 francs exécutoire. Amende de 800 francs, frais et émoluments compris, la douloureuse s’élève à 2895 fr. Le député ayant fait opposition à cette deuxième condamnation, il reviendra au juge de police de la Gruyère de statuer, le 22 octobre prochain.
 

Commentaires

Que ce monsieur soit député ou pas, je crois que je m'en fiche. Par contre, un récidiviste qui a le culot de recourir contre des faits avérés, cela me dépasse vraiment. Comment peut-on laisser cette personne avoir encore son permis de chasse ? Bravo pour le cumul de bêtises ! Je pense qu'il se sent au-dessus des lois. Cela me navre de la part d'un élu du peuple qui au minimum se taire et au moins montrer le bon exemple.
C'est à espérer que la justice condamne sérieusement ce bricolo pour lui faire passer le goût de la cruauté. Un travail d'intérêt général le soir et le week-end pendant de nombreux mois lui serait salutaire. Tout qualificatif est inutile : il ne serait pas à la hauteur de ses méfaits !

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...