Le grand Saint-Nicolas a dispensé ses conseils terrestres

| lun, 07. déc. 2015

Saint-Nicolas, accompagné de ses célestes compagnons, Flonflons du paradis et Pères Fouettards, est venu saluer les Bullois dimanche en fin de journée. A l’issue du traditionnel cortège aux flambeaux dans la Grand-Rue, il s’est attardé sur les événements qui ont marqué l’année écoulée.

A ceux qui ne veulent plus de sa visite, «car cela choquerait certains parents dans leur croyance ou infantiliserait les personnes visitées», il a dit sa tristesse de voir ainsi malmenée «une tradition éminemment populaire et sans prosélytisme». L’évêque de Myre a ensuite taclé Les Francomanias «qui jouent les coucous en s’installant sur le siège des Rencontres théâtrales pour le libérer un peu plus tard, quittant l’Hôtel de Ville pour Espace Gruyère, et s’apercevant, après tout, que ce même Hôtel de Ville convient très bien». Du haut de son nuage, Saint-Nicolas observe de même «les mangeurs de verdure» et la bataille des Bullois pour garantir «leur besoin de chlorophylle». Il a dit «Pourquoi pas?» à l’idée d’une commune unique en Gruyère et souhaité bon courage aux autorités bulloises «qui auront fort à faire». Aux enfants, Saint-Nicolas a suggéré de ne pas «plonger trop rapidement dans le monde des adultes» et de préserver cette innocence qui fait leur splendeur.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.