La demande de Claude D. de reporter le procès est refusée

| lun, 07. mar. 2016

Contrairement à ce que demandait Claude D, son avocat Loïc Parein n'est pas récusé. Le procès n'est par conséquent pas reporté, a tranché lundi en début d'après-midi la Cour. Le président Sébastien Schmutz affirme que les conditions d'une justice équitable et efficace sont réunies.

En ouverture de son procès à Renens (VD), Claude D., 39 ans, a annoncé qu'il souhaitait la révocation de son avocat Loïc Parein, à ses côtés depuis près de trois ans. Selon lui, le lien de confiance est «brisé» à cause d'informations non transmises sur l'affaire dite du CD-ROM du blog de Marie.

A 13h45, la séance a repris et le président a été clair. L'argument est «inconsistant» et la confiance des autorités judiciaires en Me Parein est maintenue. La requête est rejetée et la justice pourra être rendue de manière «efficace et suffisante».

Durant toute la matinée, les différentes parties ont bataillé sur la requête de Claude D, accusé d'avoir assassiné durant la nuit du 13 au 14 mai 2013 Marie, 19 ans. Qualifié de «maître en manipulations» par ses détracteurs, Claude D. a affirmé qu'il ne pouvait plus avoir confiance en son avocat Loïc Parein.

Depuis une vingtaine de jours, l'accusé est toutefois secondé par un deuxième conseil. Me Yaël Hayat a demandé le report du procès afin de pouvoir mieux se préparer et connaître davantage son client. Elle a souligné qu'elle ne comptait pas «jouer cette partition en solo».

Pour le procureur général vaudois, Eric Cottier, il était au contraire exclu de révoquer Loïc Parein et de reporter le procès à cause d'«un caprice de Claude D.». Les avocats d'office, ce n'est pas «un libre-service». La justice doit être rendue et il n'y a pas de recours possible à la décision du tribunal, selon lui.

Le tribunal ne doit surtout pas «tomber dans le piège» tendu par Claude D., avait plaidé Jacques Barillon, défenseur de la famille de la victime. L'accusé veut «retarder le plus possible les échéances». Il n'a pas craint de laisser entendre que ce coup de théâtre était «un scénario concerté» de la défense de Claude D., s'attirant les foudres de Me Hayat.

Pour la famille de Marie, père, mère et soeur, les disputes de lundi matin ont eu leur poids de souffrance supplémentaire. La mère a souhaité «que l'on en finisse» après trois ans d'attente. ATS

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...