Le Grand Conseil invalide l'initiative sur le centre Islam

| ven, 18. mar. 2016

La population fribourgeoise ne votera pas sur le Centre Suisse Islam et Société (CSIS) de l'Université de Fribourg. Le Grand Conseil a déclaré vendredi la nullité de l'initiative constitutionnelle déposée par l'UDC, pour cause de violation de la Constitution fédérale.

Dans une atmosphère tendue, les députés ont voté le décret d'invalidité par 63 voix contre 18 (tous UDC sauf 1 PLR) et 1 abstention. L'initiative déposée l'été dernier avait recueilli environ 9000 signatures, un tiers de plus que les 6000 nécessaires.

Mais début 2016, le Conseil d'Etat a annoncé qu'il recommandait au parlement cantonal de l'invalider, se fiant à deux avis de droit négatifs. La commission parlementaire s'est prononcée dans le même sens par huit voix contre deux oppositions (issues de députés UDC).

Car le texte est contraire à la Constitution fédérale, ont jugé deux experts en droit constitutionnel, Pascal Mahon de l'Université de Neuchâtel et Benjamin Schindler de l'Université de St-Gall. Selon eux, il est discriminatoire, étant basé sur une différence confessionnelle et orienté contre les personnes d'une seule religion.

Les initiants dénonçaient une éventuelle future formation d'imams. Et selon eux, l'Etat n'a pas à financer une formation théologique concernant une religion qui ne bénéficie pas du statut de droit public.

En réalité, cet institut qui existe depuis 2015 est dédié à la recherche et au dialogue interreligieux. Il y a déjà eu notamment des cours sur l'éthique sociale chrétienne et islamique en Europe.

Le centre veut aussi offrir, aux personnes de référence des communautés musulmanes, des connaissances utiles à l'intégration dans l'environnement suisse. Il s'adresse également aux personnes qui, dans leur métier, sont en contact avec des musulmans. Il y aura ainsi en mai un colloque sur l'assistance spirituelle hospitalière. ATS

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.