Pub litigieuse: Nestlé fait machine arrière

| jeu, 21. avr. 2016

A la suite de la plainte déposée pour publicité mensongère, Nestlé Suisse renonce à diffuser son spot «dans sa forme actuelle». Plus jamais, il ne sera dit que la famille Cailler a inventé le chocolat au lait, assure le directeur. Marc-Olivier Peter, qui a attaqué Nestlé, déposera cependant de nouvelles plaintes.

PAR JEROME GACHET

Attaqué pour publicité mensongère, Nestlé réagit. Dans un courrier adressé à Marc-Olivier Peter, auteur de la plainte, le directeur général de Nestlé Suisse Christophe Cornu annonce que «le spot Cailler n’est plus diffusé à la télévision depuis le 17 mars 2016 et qu’il ne le sera plus sous sa forme actuelle».
Début mars, Marc-Olivier Peter, Zougois de 47 ans, qui possède la marque Peter, mais qui n’a pas de lien de parenté avec Daniel Peter, avait en effet saisi la commission suisse pour la loyauté (La Gruyère du 29 mars).
La publicité sera-t-elle modifiée ou supprimée? «La décision n’a pas encore été prise», répond le porte-parole Philippe Oertlé. Ce dernier précise que l’arrêt de la diffusion au 17 mars était de toute manière prévue. «Nous diffusons les spots par vagues et cela mettait fin à la première», poursuit-il. Pas sûr qu’il y en ait une décision.
Ce qui est certain, c’est que la mention problématique – «C’est la famille Cailler qui a inventé le chocolat au lait» – disparaîtra de tout message publicitaire futur «au vu du potentiel de confusion», comme l’indique dans sa lettre le directeur de Nestlé Suisse.
Satisfait sur ce point, Marc-Olivier Peter l’est beaucoup moins sur le reste. Car Nestlé maintient qu’il était «légitime» de parler de la famille Cailler dans la mesure où Fanny Cailler, la fille de François-Louis, a épousé Daniel Peter.
«Légitime»? Le mot fait sursauter Marc-Olivier Peter. «Ce n’est pas parce qu’il l’a marié que l’invention du chocolat revient à la famille Cailler. L’inventeur, c’est bien Daniel Peter», martèle-t-il. Un fait qui n’est d’ailleurs contesté par personne.
Si le verdict de la commission pour la loyauté n’est toujours pas tombé, Marc-Olivier Peter va entreprendre de nouvelles démarches juridiques.


Deux plaintes prévues
Il compte d’abord déposer une plainte pénale. «Nestlé doit reconnaître son erreur à travers un rectificatif public», justifie-t-il. Il réclame également des dédommagements, lui qui est détenteur de la marque «Peter». Enfin, il aimerait connaître la raison pour laquelle Nestlé a «vendu ou donné l’histoire du chocolat suisse à son concurrent Cargill». Sur son site internet, la société américaine qui fabrique également des chocolats présente en effet Daniel Peter comme faisant partie de son histoire.
Enfin, Marc-Olivier Peter veut déposer une plainte civile pour concurrence déloyale. «C’est triste d’en arriver là, reprend-il. J’aurais vraiment espéré que Nestlé me contacte directement et que l’on règle cela par la voie diplomatique. Mais cela n’a pas été le cas.»

Commentaires

Le Peter zougois ne fabrique ni ne vend de chocolat. S'il est détenteur de la marque, il semble qu'il n'en retire pas un franc. Est-elle d'ailleurs toujours valable et si oui, jusqu'à quand va-t-elle pouvoir se renouveller ? Il tente simplement de soutirer un peu d'argent ! S'il veut en gagner sans se fatiguer, il n'a même plus la possibilité d'inventer l'eau sucrée : c'est déjà fait !

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...