L'UDC fait recours

| mer, 18. mai. 2016

L’UDC du canton de Fribourg a déposé mardi un recours de droit public au Tribunal fédéral. Elle conteste la décision du Grand Conseil d’invalider son initiative «Contre l’ouverture d’un centre islam et société à l’Université de Fribourg: non à la formation étatique d’imams».

Pour le parti qui s’explique dans un communiqué, le vote des députés repose sur des motifs purement politiques et idéologiques. De ce fait, il constitue «une violation crasse de notre ordre juridique démocratique, de l’Etat de droit et des droits politiques».
En mars, le Grand Conseil avait rejeté l’initiative par 63 voix contre 18 la jugeant discriminatoire et, de ce fait, contraire à la Constitution fédérale (La Gruyère du 19 mars). Selon l’UDC, les députés n’ont pas suffisamment analysé la possibilité d’effectuer une interprétation conforme de l’initiative. Le parti rappelle que le texte est rédigé en termes généraux, ce qui laisse une marge d’appréciation pour son éventuelle mise en œuvre. «En négligeant cette possibilité, le Grand Conseil a violé l’adage “in dubio pro populo”», conclut l’UDC fribourgeoise.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.