Didier Castella grièvement blessé

| jeu, 04. aoû. 2016

Le président du PLR fribourgeois a été victime d’un accident de quad au Canada. Souffrant de quinze fractures, il espère cependant pouvoir tenir son rang cet automne.

PAR JEROME GACHET

Une triple fracture du bassin, neuf côtes et trois vertèbres cassées: Didier Castella a été grièvement blessé le 23 juillet lors d’une excursion en quad en Colombie britannique, à l’est du Canada. Hospitalisé à Kelowna, il sera rapatrié en Suisse demain vendredi.
Joint par téléphone, le président du Parti libéral-radical fribourgeois raconte son accident: «En vacances en famille dans cette région, je suis parti en quad avec des amis pour une virée de trois heures. A un moment donné, nous nous sommes retrouvés dans des herbes hautes qui cachaient un trou. J’ai été éjecté du quad et, après avoir effectué un soleil, la machine m’est retombée dessus.»
Etendu sur la piste, le Gruérien a dû attendre quatre heures avant de pouvoir être amené à l’hôpital le plus proche, à 200 kilomètres de là. Une horreur! «Nous avions un téléphone satellite, mais nous n’avions pas de réseau. Mes amis sont alors allés chercher du secours. Et quand l’hélicoptère est enfin arrivé, il ne pouvait pas se poser. J’ai finalement été transporté sur un pick-up lors d’un trajet sur piste qui a duré vingt minutes pour rejoindre l’hélicoptère. Là, enfin, j’ai reçu des antidouleurs. Je ne pensais pas qu’on pouvait souffrir pareillement.» Dans son malheur, il se sait pourtant chanceux: «Avec quinze fractures, les médecins m’ont dit que c’était un miracle qu’aucune hémorragie ne se soit déclarée. Honnêtement, j’ai cru que j’allais y passer.»
Opéré mardi, le citoyen de Gruyères (46 ans) va mieux. Il attend désormais avec impatience son retour en Suisse, demain. Depuis l’aéroport de Zurich, il sera amené alors à l’HFR, à Fribourg. «Je devrai certainement être réopéré dans la mesure où le bassin n’a pu être complètement stabi-lisé. Au niveau de la convalescence, je n’ai aucune idée de ce qui m’attend. Je sais juste que ça prendra du temps. Au Canada, on m’a dit que je devrai rester trois mois dans une chaise roulante, mais qu’à terme, je n’aurai pas de séquelles.»
L’automne s’annonce pourtant animé pour Didier Castella avec, le 6 novembre, les élections cantonales. Candidat à un deuxième mandat au Grand Conseil, le président du PLR espère aussi pouvoir tenir son rang comme président. «Je pourrai travailler avec mon smartphone et mon ordinateur. Comme candidat, en revanche, c’est sûr qu’on me verra moins…»

 

Commentaires

La vengeance de la nature !!!

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...