Peine confirmée pour Claude D.

| ven, 02. sep. 2016

Claude D. est à nouveau condamné à la prison à perpétuité et à l'internement à vie. La Cour d'appel du Tribunal cantonal a confirmé vendredi à Lausanne le jugement de première instance. Le récidiviste de 40 ans avait tué Marie, 19 ans, en mai 2013 près de Payerne.

A l'instar des juges de Renens (VD) en mars, les trois magistrats de seconde instance ont infligé la sanction la plus lourde: la peine de réclusion à perpétuité et la mesure de l'internement à vie. Ils ont suivi le réquisitoire du procureur général Eric Cottier et la volonté de la famille de la victime.

Qualifié de tueur en série et de criminel ultime à Renens, Claude D., qui était absent à l'audience vendredi, n'a pas réussi à renverser l'opinion de la justice. Dans son réquisitoire jeudi, Eric Cottier a affirmé que le condamné n'a «pas bougé d'un pouce» et qu'il est toujours le même homme qui a tué ses amies en 1998 et 2013.

La défense avait au contraire cherché à démontrer que Claude D. était capable de changer et qu'il serait curable après être entré récemment en dialogue avec son psychiatre. Il n'aurait pas prémédité de tuer Marie avec laquelle il avait un lien fort. Il aurait soudainement «basculé» et franchit un point de non-retour dans «une totale improvisation». ATS

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Mais c’est quoi le problème avec la piscine de Bulle?

En juillet, la ville de Bulle annonçait qu’elle reportait d’une année les travaux de rénovation de sa piscine extérieure. En cause: une procédure retardée par huit oppositions. Le bruit que pourraient produire la piscine et ses nouvelles infrastructures préoccupe.