Un salon pour redonner une âme aux produits

| jeu, 13. oct. 2016

Le dernier week-end d’octobre, le Salon des goûts et terroirs espère attirer plus de 45000 visiteurs à Bulle. Hôte d’honneur, Neuchâtel mise sur une expérience à l’aveugle pour faire (re)découvrir ses produits. Deux compétitions nationales mettront en lumière les savoir-faire des boulangers et des barmans.

PAR SOPHIE ROULIN

Un menu copieux. Rien d’étonnant pour une manifestation qui se veut la vitrine de la gastronomie de tout un pays. Pour sa 17e édition, le Salon des goûts et terroirs réunira 300 producteurs sur 200 stands, du 28 octobre au 1er novembre, à Espace Gruyère à Bulle. Et ses organisateurs espèrent bien atteindre la fréquentation record de l’année dernière (45000 visiteurs), selon le président Christophe Darbellay. Qui décrit la manifestation comme «une lutte sympathique et pratique pour donner une âme à ces produits qu’on aime».
En plus des stands et des 14 pintes qui jalonneront le centre d’exposition, un programme d’animations bien fourni s’inscrit également au menu: démonstrations de cuisine à l’Arène gourmande, ateliers du goût pour les adultes, ateliers interactifs pour les petits et concours professionnels, ont détaillé les organisateurs hier devant la presse.

Hôte suisse
L’invité d’honneur helvétique de cette édition est loin d’être un inconnu à Espace Gruyère, puisqu’il s’agit du canton de Neuchâtel, qui doublera sa surface d’exposition pour l’occasion. Afin de donner un côté inédit à la découverte de ses produits, il proposera une dégustation à l’aveugle à ses visiteurs.
Le concept a été mis au point en collaboration avec l’association de malvoyants Blindlife, basée à Boudry. Un membre de cette association guidera et commentera cette expérience. «Nous espérons accueillir 3000 personnes dans notre espace nuit», glisse Violaine Blétry-de Montmollin, directrice de Neuchâtel – Vins et Terroir.

Invité étranger
Deux de ses ambassadeurs étaient déjà présents l’année dernière: Noémie Honiat et Quentin Bourdy, deux jeunes chefs connus pour leur passage à l’émission Top chef. Ce sont eux qui ont noué les premiers contacts pour que l’Aveyron vienne se présenter à Bulle. Terre d’origine du roquefort, ce département est aussi producteur de vins, notamment le Marcillac et le Pérail.
Autre fleuron économique de l’Aveyron, la forge de Laguiole présentera aussi son savoir-faire. «Notre région est une somme de pépites, avec 10 des 130 plus beaux villages de France, a souligné Jean-Luc Calmelly, conseiller départemental en charge du tourisme. Nous tenterons de vous donner envie de venir nous rendre visite.»

Swiss backery trophy
Pour sa 7e édition, le Swiss backery trophy investira à nouveau la patinoire d’Espace Gruyère. Avec 1400 producteurs en compétition, ce concours reste «le plus gros événement autour de la boulangerie en Suisse», comme l’a relevé son responsable Nicolas Taillens. Une nouveauté est annoncée pour cette édition: «Plutôt que de rester cantonner dans ce qu’on appelait l’aquarium, on va ramener la zone de dégustation au centre de notre stand. Les visiteurs pourront ainsi mieux se rendre compte de ce qui se passe durant les jugements.»
Trois cantons, dont les artisans sont des fidèles du concours, ont été invités à se présenter sur le stand. Il s’agit des cantons de Vaud, de Zoug et du Tessin. Et de promettre des dégustations de tourtes au kirsch et de panettone.

Trophée de la Fée verte
Les discussions existaient depuis quelques éditions déjà pour mettre en valeur le métier de barman, défendu par la Swiss Barkeeper Union. Cette idée se concrétisera par le biais d’une compétition nationale de mixologie, terme savant pour désigner l’art du cocktail. «Il était évident pour nous que nous devions travailler avec un produit particulier dans le cadre de ce salon, a expliqué Hervé Ruffieux, président romand de l’association. L’absinthe s’est rapidement imposée.»
Les participants à la compétition auront sept minutes pour préparer cinq verres d’un cocktail à base de cinq ingrédients au maximum, dont 2 cl d’absinthe au minimum. Une dizaine de barmans au moins devraient être de la partie. Ils seront jugés par un jury composé de trois professionnels et d’un amateur. Le concours aura lieu dimanche soir, de 18 h à 20 h.

Pour les enfants
Créée l’année dernière, l’exposition interactive L’amuse-bouche sera reconduite. Sur 150 m2 dédiés aux cinq sens, on retrouvera sept postes en libre accès, dont un nouveau axé sur l’ouïe. En 2015, 10000 enfants et adultes s’étaient piqués de curiosité pour cette exposition.
L’Ecole du goût sera, elle aussi, reconduite. Les thématiques proposées sont le chocolat, les céréales et la création d’une assiette-tableau, à croquer. Les ateliers sont ouverts aux enfants de 6 à 12 ans, sur inscription uniquement.

Les personnalités
Pour rencontrer les grands chefs et les people, il faudra se rendre à l’Arène gourmande. On y croisera notamment Jérémy Desbraux, sous-chef de l’Hôtel de Ville, à Crissier, Guy Ravet, de l’Ermitage à Vufflens-le-Château, Pierrot Ayer, du Pérolles à Fribourg, Nicolas Saint-Jean, multiple champion du monde de jonglerie de bar, ou encore Gerd Zenhäusern, du HC Gottéron.


Bulle, Espace Gruyère, du 28 octobre au 1er novembre. Infos sur www.gouts-et-terroirs.ch

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.