Et Fillon vrombit…

Commentaire

Primaire de droite. Plombé par les affaires, affaibli par un bilan décevant à la tête de la République, desservi par son caractère narcissique, Nicolas Sarkozy a surfé sans vergogne sur la vague populiste qui s’abat sur les Etats-Unis comme sur l’Europe. Mal pris dans les sondages, il n’a pas hésité à marcher sur les plates-bandes toxiques du Front national pour s’assurer le vote conservateur. Sa stratégie: offrir à la France une alternative à Marine Le Pen. Mais n’est pas Donald Trump qui veut. Voilà Nicolas Sarkozy à terre. Le plus humiliant pour lui, c’est qu’il a été terrassé par François Fillon, cet homme qu’il qualifiait de «simple collaborateur» quand il était son Premier ministre. François Fillon profite aujourd’hui du dénigrement de son ancien boss: il s’est libéré
du bilan peu convaincant du quinquennat de Nicolas Sarkozy. En passionné d’automobile, il a laissé ses adversaires ferrailler en tête de course avant de les coiffer sur la ligne. Il a même dépassé – par la droite – Alain Juppé, le grand favori. Dimanche,
le deuxième tour de cette Primaire mettra les querelles et les gamineries de côté pour laisser parler les projets. Comme le résume Le Monde, ce duel opposera la droite thatchérienne de François Fillon à la droite chiraquienne d’Alain Juppé. Avec une telle avance, on ne voit pas comment la victoire peut échapper à Fillon. Jérôme Gachet

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Action de luttte contre les nuisances sonores

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans la nuit de vendredi à samedi, la police cantonale a effectué une action de lutte contre les comportements générant de l’insécurité routière. Des contrôles ont été faits dans les alentours de Bulle et de Fribourg. Cette action a été mise sur pied à la suite de nombreuses doléances, notamment en raison des nuisances sonores dues à des modifications techniques non conforme...