Assemblée mouvementée à Siviriez

| jeu, 15. déc. 2016

Au terme d'une assemblée houleuse, les citoyens de Siviriez ont accepté d'augmenter le coefficient fiscal de 70 ct. à 88 ct. par franc payé à l'Etat. Ils ont en revanche refusé la hausse de la contribution immobilière de 1‰ à 2‰. En conséquence, le résultat du budget 2017 représente 5,24% des charges totales. Au-delà donc de la limite légale.

Les 192 citoyens réunis en assemblée mercredi soir à Siviriez ont bien voulu augmenter le coefficient fiscal sur le revenu et la fortune des personnes physiques et sur le bénéfice et le capital des personnes morales de 70 ct. à 88 ct. par francs payé à l'Etat, mais ils se sont opposés à une hausse de la contribution immobilière de 1‰ à 2‰. Des augmentations demandées en raison d'une chute brutale des rentrées fiscales.

Ainsi, le budget de fonctionnement 2017 affiche un déficit de plus de 674'000 francs, pour un total des charges de 12,83 millions. La barre fatidique des 5% est dépassée. Malgré tout, ce budget a été accepté par l'assemblée. L'Exécutif de Siviriez espère donc maintenant que le Service des communes lui fasse une fleur en approuvant lui aussi ce budget.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Nestlé concocte une attraction géante pour son site de Broc

Depuis des mois, l’unité Chocolat de Nestlé planche sur un immense parc à thème qui prendrait place sur le site Cailler de Broc. «Des scénarios potentiels» rétorque la multinationale tout en affirmant que la production de chocolat n’est pas en péril, bien au contraire.