Compagnon et ange gardien, Jamy veillera sur Naomy

| mar, 20. déc. 2016

Samedi à Corbières, l’association Farah-Dogs a remis un chien d’assistance à Naomy, 7 ans, qui souffre de diabète. Jamy a été entraîné pour donner l’alerte en cas de chute ou de hausse de glycémie, qu’il détecte par son odorat. Il s’agit du deuxième animal remis à une personne diabétique.

PAR ERIC BULLIARD

Elle n’a pas de mots assez forts pour dire sa reconnaissance: «Je n’ai jamais rencontré des gens avec un cœur comme ça!» Samedi à Corbières, Anne Piccot a vu sa fille Naomy, 7 ans, recevoir officiellement son chien d’assistance de la part de l’association valaisanne Farah-Dogs. «Jamy sera à la fois son compagnon et son ange gardien. Il nous change la vie.»
Le diagnostic est tombé à l’automne 2015: Naomy Coquoz souffre de diabète de type 1. Choc, bouleversement dans le quotidien de cette famille du Pâquier. Une surveillance de tous les instants pour contrôler sa glycémie, des injections d’insuline… «Il n’y a jamais de répit, il faut toujours rester en alerte et c’est très stressant pour une maman.»
Le diabète n’empêche pas Naomy de mener sa vie de fillette comme les autres, ni de remporter des médailles de judo. Mais tout doit rester sous contrôle: outre la nourriture, les émotions ou la moindre
maladie risquent de provoquer des hausses ou des baisses importantes de sa glycémie. Avec des conséquences qui peuvent aller jusqu’au coma. «On doit tout anticiper, résume sa maman. Il n’y a plus de place pour l’improvisation.»
Naomy porte en permanence une pompe à insuline – un OmniPod – gérée par télécommande. Depuis le printemps dernier, un nouveau capteur de glycémie en continu, Freestyle, a permis d’améliorer son quotidien: la mesure par une sorte de patch a remplacé les piqûres au bout du doigt. Avant, elle en subissait jusqu’à vingt par jour.


Une question d’odorat
Alors qu’il fallait bien s’habituer à cette nouvelle vie, Anne Piccot découvre, par les réseaux sociaux, un article évoquant les chiens d’alerte ou d’assistance pour diabétiques. Grâce à leur odorat particulièrement développé (qui perçoit les modifications du taux de sucre dans la sueur et l’haleine), ils peuvent être entraînés à détecter les chutes ou les hausses de glycémie et donner l’alerte.
En cherchant ce type de services en Suisse, la jeune femme tombe sur Farah-Dogs, basée à Sierre (lire ci-dessous). «J’ai rencontré la directrice, nous avons regardé quel chien pouvait convenir à Naomy et Jamy est venu à l’essai, depuis octobre.» Samedi à Corbières, la remise officielle s’est déroulée en présence de la conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre.


Un bien pour le moral
Jamy, labradoodle de deux ans, fait donc désormais partie de la famille, ce qui ne semble guère déranger Lotus, le jack russell déjà dans la place… «Il y a un côté rassurant de savoir qu’il est là», affirme Anne Piccot. Pour l’heure, il ne reste pas avec Naomy à l’école, mais passe le plus de temps possible avec elle. Leur relation ne peut que se développer et Jamy devrait, à terme, être capable de donner l’alerte même pendant le sommeil de sa maîtresse, voire de lui apporter sa «trousse de secours».
«Son sourire à lui seul nous montre que l’opération est parfaitement réussie», s’est réjoui Pierre de Chastonay, président de Farah-Dogs. Naomy a aussi trouvé un compagnon pour partager les moments plus difficiles. «Avant, elle avait des coups de blues, au point de me dire: “Tu sais, maman, je n’aime plus ma vie, depuis que je suis malade”», raconte Anne Piccot. Le bien que Jamy lui a fait au moral est déjà impressionnant.»

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.